InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Commission Administrative de l'Union Départementale le 27 novembre
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

11 février 2011

MAGISTRALE MANIFESTATION A NANTES (10 février 2011)

Intervention de Claude STRASSER, au nom du syndicat FO des magistrats et avec le soutien de l'Union Départementale FO44, du syndicat FO du ministère de la  Justice, du syndicat FO de la pénitentiaire et du syndicat SGP Unité Police FO Nantes.
J'interviens au nom du syndicat FO des magistrats et avec le soutien de l'Union Départementale FO 44, du syndicat FO du ministère de la  Justice, du syndicat FO de la pénitentiaire et du syndicat SGP Unité Police FO Nantes. Une fois de plus, les plus hautes autorités de l’Etat ont trouvé plus simple de prendre la justice comme bouc émissaire pour dissimuler leurs propres responsabilités.

Les Syndicats Force Ouvrière dénoncent violemment les propos des ministres de la justice et de l’intérieur, relayés par le président de la République lui-même, cherchant avec cynisme à pointer la responsabilité de l’autorité judiciaire dans le meurtre affreux de Laetitia Perrais.

Sans préjuger des résultats des enquêtes en cours, il est patent que la justice est aujourd’hui en faillite. Cette faillite a fait l’objet de nombreuses sonnettes d’alarme, tirées par tous ceux qui tentent d’exercer leurs missions dans des conditions devenues impossibles et par les différents syndicats de l’ensemble des professionnels du droit et du judiciaire.

La situation nantaise, où 2847 procédures de Sursis avec Mise à l'épreuve étaient en cours au 31/12/2010, pour 3 Juges d'Application des Peines sur 4 et 17 Conseillers d'Insertion et de Probation alors qu’il en faudrait 40, n’est pas différente de celle du reste du pays. Cette année, par exemple, le delta entre les entrées à l’Ecole Nationale de la Magistrature et les suppressions de postes sera négative de -76 !! La France est 37ème sur 40 des pays de l’OCDE pour le budget de sa justice !!

Cette situation résulte du saccage de l’ETAT et de la fonction publique par l’application des principes de la Révision Générale des Politiques Publiques qui détruit, au nom d’une idéologie,  des milliers d’emplois comme à l’EN (16000 à la rentrée 2011) ou dans le secteur hospitalier (180 blocs opératoires et de maternités supprimés), sans pour autant prouver son efficacité, et qui menace les valeurs de la République.

Stop à la dégradation continuelle des conditions de travail, stop à la diminution du nombre de fonctionnaires, stop à la démolition de l’Etat républicain.

Nous devons défendre les acquis de tous contre le pacte de compétitivité franco-allemand qui avec le soutien de l'Union européenne prévoit entre autres la retraite à 67 ans généralisée et la baisse des salaires.

Défendons sans concession le service public au service des citoyens contre les orientations du gouvernement et sa volonté de supprimer des milliers de postes de fonctionnaires au nom  « d'une nécessaire réduction des déficits publics».
___ __ _
Le + FO44 : Interview de Claude STRASSER  parue dans L'Ouest Syndicaliste (février 2009)
___ __ _
___ __ _
APPEL AU RASSEMBLEMENT DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE de l'UD-FO44
170 TRIBUNAUX (sur 195) EN GREVE (mercredi 9 février 2011)
MAGISTRAT + POLICE = RETOUR DE BATON POUR SARKO