InFOrmation syndicale

- Lundi 25 septembre 2017 : mobilisation FO et CGT Transports contre les ordonnances Macron
- Jeudi 28 septembre 2017 : mobilisation des retraités et retraitées
- La prochaine Commission Administrative élargie se tiendra le lundi 2 octobre à St Géréon. +d'inFO...

07 mai 2013

FNAC : APRÈS LA BOURSE, LE NÉANT


La FNAC n'est pas trop rentable, mais pas d'inquiétude, elle va le devenir... 
Bref, s'il y en a que l'on choie c'est à coup sûr les actionnaires. 
Quant aux salariés ...ils auront, une fois encore, valeur de variable d'ajustement. 



Ainsi on peu lire dans la brochure à déstination des investisseurs :
« Amélioration de la capacité d’exécution à travers la mise en place d’une culture « d’objectifs » et d’un alignement des rémunérations variables avec les objectifs stratégiques »
« Afin de renforcer sa compétitivité, le Groupe entend poursuivre sa politique de réduction de coûts.(... ) la réduction des coûts salariaux, au travers de la baisse des effectifs, de la renégociation des avantages sociaux et d’une politique de modération salariale »
« Les succès enregistrés en matière de réduction de coûts se poursuivront au cours des prochaines années avec la mise en place d’un nouveau programme de réduction de coûts, de 85 millions d’euros, dont la réalisation est prévue sur la période 2013 – 2014. »



1 - Oublier tout ce que PPR doit à la FNAC :
La FNAC a été la vache à lait du groupe pendant des années, lui permettant d’investir et de se développer dans le luxe…..Maintenant, PPR nous lâche au premier venu. (majorité des actions PPR détenue par le public à 56,33% et 38,88 % à la holding Artémis)

2 – Faire « rêver » l'actionnaire : (???)
a) « Prévisions et estimations du bénéfice » = Néant ! 
C’est en effet ce que l’on peut trouver page 225, chapitre 13, du prospectus de 394 pages déposé par le groupe FNAC (entité juridique encore inexistante) auprès de l’AMF, dans le cadre de la prochaine introduction en bourse.
b) Énoncés prospectifs aux investisseurs
« Ces informations ne sont pas des données historiques et ne doivent pas être interprétées comme des garanties que les faits et données énoncés se produiront.  Ces informations sont fondées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnable par le groupe. Elles sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l’environnement économique, financier, concurrentiel et réglementaire….. ».
...Voilà de quoi donner confiance à d’éventuels futurs actionnaires.

3 - Communication et faux-semblant :
a) Packaging
 « A ce jour, la légitimité de la FNAC en tant qu’expert est très largement reconnue par ses clients. »... [sic]
b) Approximation
« La Direction négocie régulièrement des accords ayant vocation à s’appliquer sur l’intégralité du périmètre… »,... sans préciser combien aboutissent, combien concerne l’ensemble du périmètre.
Et que dire de la « négociation sur la participation », dont le sujet est évoqué dans la brochure et qui selon celle-ci serait…en cours ?!

4 - Pour les Salariés : 
Dans cette même brochure, il est rappelé par trois fois que la FNAC a réalisé 80 millions d’euros d’économies sur 2012 (on se souvient tous de quelle manière..) et qu’elle entend poursuivre sa politique avec la même ampleur sur la période 2013-2014 !
Qui seront les prochains sacrifiés ? Probablement les vendeurs disque/vidéo, puisqu’il est d’ores et déjà prévu une baisse des produits physiques au profit des produits dématérialisés. ...mais peut-être pas que.
___ __ _
Syndicat du Commerce Nantes & Région : R. AIGOIN - Tél.:02.28.44.19.00 - fo-relais.blogspot.com
Doc AMF-FNAC à télécharger : http://www.amf-france.org/DocDoif/txtint/VisasPdf/2013/2013-017900.pdf
COUPE SOMBRE A LA FNAC - janvier 2012
FNAC : 80 MILLIONS D'EUROS... ET APRES ? - janvier 2012
FNAC EN BOURSE - octobre 2012