InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Commission Administrative de l'Union Départementale le 27 novembre
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

02 mai 2013

THE PHONE HOUSE FERME DES MAGASINS EN FRANCE


Le distributeur de téléphonie The Phone House, filiale de l’américain Best Buy qui emploie 1.200 salariés en France, a annoncé mardi la fin de ses activités de distribution en propre dans l’Hexagone "courant 2014" et a assuré que des "discussions actives" étaient en cours pour trouver un repreneur.


En septembre 2012, le groupe avait annoncé un projet de plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) avec la suppression de 246 postes et la fermeture de 79 de ses magasins, avant de le suspendre le 1er mars pour étudier l’impact de la décision de France Télécom-Orange de ne pas renouveler son contrat à la fin de l’année.

Mais Orange, qui représente quelque 52% des ventes de The Phone House, avait décidé début avril de donner un an de sursis à l’opérateur.

The Phone House a indiqué que la conclusion de sa revue stratégique, lancée fin février, le conduisait « à annoncer aujourd’hui en Comité d’entreprise le projet de fin de ses activités de distribution en propre sur la France, de manière progressive courant 2014, au regard de la non-viabilité démontrée de son modèle de distribution ».

La direction indique « faire de la sauvegarde des emplois son unique objectif et travaille à une série d’initiatives permettant d’identifier de nouvelles opportunités pour ses salariés mais également pour ses franchisés », et assure vouloir « minimiser la perte des emplois », sans toutefois donner de chiffres sur l’impact de son annonce.

Selon les syndicats, 900 des 1.200 salariés travaillent en boutiques.

La direction affirme que « des discussions actives ont été engagées avec plusieurs acteurs pour concrétiser la vente de ses magasins et préserver ainsi ses emplois » et que ces projets « seront présentés dans le courant du mois de mai aux représentants du personnel ».

Pour Gregory Etienne, élu au CE et délégué syndical FO, « Phone House rend les armes sur la distribution physique de téléphones en France ». La direction indique qu’elle ferait « tout pour sauver l’emploi, mais il va y avoir des licenciements économiques, et j’espère qu’il y aura un plan de sauvegarde de l’emploi pour avoir un accompagnement des salariés ».
« Ma peur d’élu et de salarié, c’est qu’il y ait un dépôt de bilan et qu’on parte une main devant et une main derrière, notamment en terme de formation pour rebondir. On en saura plus dans les prochains jours », indique-t-il à l’AFP.

Selon une autre source syndicale, la direction de Phone House a également indiqué que « la procédure d’annulation était en cours sur le PSE », annoncé puis suspendu au printemps, et qu’ »un autre PSE sera présenté et négocié courant mai ».

The Phone House appartient pour 50% au distributeur américain d’électronique grand public Best Buy, qui a annoncé mardi son retrait d’Europe, avec la cession de ses parts dans sa filiale régionale à son partenaire Carphone Wharehouse Group (ce dernier détenant les 50% restants de The Phone House).
___ __ _
SUPPRESSION POSSIBLE DE 246 POSTES CHEZ "THE PHONE HOUSE"
THE PHONE HOUSE : LE CHSCT IMPOSE UNE EXPERTISE INDÉPENDANTE
SUPPRESSIONS D’EMPLOIS DANS LES TÉLÉCOMS: FO INTERPELLE MONTEBOURG

Contacts :
Grégory ETIENNE, Section Syndicale Force Ouvrière Phone House - fogregds@gmail.com
Syndicat du Commerce Nantes & Région : R. AIGOIN - Tél.:02.28.44.19.00
FEC-FO Commerce : commerce@fecfo.fr