InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap (le 5 décembre 2017) Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

18 février 2014

Organismes Sociaux : public, privé, tous en grève le 18 mars !

L'appel de la confédération à la grève interprofessionnelle le 18 mars prochain prend appui  sur la dynamique initiée par les fédérations FO, CGT, CFTC, CGC et CFDT des organismes sociaux, qui, le 13 janvier dernier, ont appelé les personnels de la Sécurité Sociale à " être en grève et à manifester à Paris jusqu’à Matignon, le 18 mars 2014".

La plate-forme revendicative des organisations signataires, par delà les exigences spécifiques aux personnels des organismes sociaux, concentre aussi de fait les revendications essentielles des travailleurs du public comme du privé face à la politique d'austérité et de déréglementation du gouvernement générée par le Pacte de stabilité européen :
  • exigence de l'augmentation de la valeur du point d'indice (une revendication commune avec les fonctionnaires, pour qui aussi les années blanches se succèdent),
  • défense de la convention collective de branche (partout dans le secteur privé, le patronat, prenant d'ailleurs appui sur la loi scélérate du 20 août 2008, cherche à renverser le principe de faveur) ; la défense de la convention collective de la Sécu  trouvant son pendant par celle du statut dans la fonction publique,
  • enfin ce mouvement de résistance des personnels de sécu survient à un moment où une attaque sans précédent est livrée par le gouvernement via son "pacte de responsabilité". En sortant les allocations familiales de leur financement par le salaire différé (suppression de la cotisation patronale), c'est une branche de la Sécu que le gouvernement est en train de liquider purement et simplement. 

Ce alors que Mme Touraine annonce déjà, d'une formule sibylline, la nouvelle attaque d'ampleur programmée contre la branche "maladie" de la Sécu : "L'objectif est de mieux prendre en charge les patients, de manière responsable financièrement".
"... Responsable financièrement": tout est dit en deux mots ! Quelle élégance de langage Marisol !

Que dans de telles conditions, la CFDT elle-même se trouve signataire de la déclaration des organisations syndicales des organismes sociaux prouve à quel point "ça pousse" à la base et l'incapacité de Laurent Berger, même avec le renfort de Le Paon, à endiguer la montée en puissance de la lutte des classes.
Alors battons le fer tant qu'il est chaud !

Tous en grève le 18 mars !