InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

14 octobre 2015

Débrayage FO-CGT à STX Saint Nazaire, le 13 octobre 2015

La venue du Président de la République au Chantier STX France était annoncée pour le mardi 13 Octobre 2015. Au programme : promotion de ce que certains appellent « le renouveau industriel »…
Cette formule ronflante ne peut pas cacher les réalités que les travailleurs vivent au quotidien :
- D’un côté M. Hollande et son gouvernement multiplient les cadeaux fiscaux et sociaux au patronat. Cadeaux à fonds perdus et sans aucun effet sur l’emploi.
- De l’autre côté, les salariés du secteur privé comme ceux du secteur public, de l’ouvrier à l’ingénieur, subissent les politiques d’austérité, de baisse du coût du travail, de remise en cause des droits collectifs, le chômage toujours en hausse et un appauvrissement continu.

Au Chantier Naval de Saint-Nazaire, après les années de « vaches maigres » du creux de charge, l’actuel « pic de charge » s’accompagne de nouveaux sacrifices pour les travailleurs.

Dans de nombreuses entreprises sous-traitantes comme chez STX, nous avons subi d’importants reculs sociaux avec les accords dits de « compétitivité ». Malgré la reprise de charge, nous continuons à subir une politique salariale au rabais.

Les intérimaires qui ont retrouvé du travail ont vu leur salaire reculer, jusqu’à 2€ de moins de l’heure !

Alors que des centaines de salariés ayant les compétences requises pour travailler dans la navale sont au chômage, la charge de travail individuelle s’accroît de façon délirante.
Pour baisser encore le coût du travail, et pour tenter de semer la division entre les travailleurs, la Direction STX exploite sans vergogne le dumping social en faisant appel de plus en plus à la sous-traitance à bas coût, tant en production que pour la maintenance et maintenant pour les études !

C’est ce «renouveau industiel» que F. Hollande vient saluer, soutenir et favoriser!

Pour exprimer le rejet de ces politiques gouvernementales et patronales, avec l’appui des Unions Locales et Unions départementales, les syndicats FO et CGT de STX France, ont appelé tous les salariés de STX et des entreprises sous-traitantes à se mobiliser et à débrayer massivement à l’occasion de la venue du président Hollande.