InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

20 septembre 2016

Chantiers Navals St-Nazaire : L’état doit intervenir

Courrier du 25 août 2016 de l’Union Départementale FO de Loire-Atlantique, du Syndicat FO de la Métallurgie de Saint-Nazaire et de sa section syndicale FO STX France au 1er ministre.
A suivre, le courrier envoyé au Premier ministre

Monsieur le Premier ministre, 
Des informations récemment parues dans la presse évoquent un risque de liquidation de l’actionnaire majoritaire de STX France (le groupe coréen STX Shipbuilding), ainsi que la vente du chantier naval de Saint-Nazaire. 
Pour FO, ces informations sont très inquiétantes et nécessitent une intervention urgente de l’Etat, actionnaire minoritaire, afin d’assurer la pérennité du site et de tous les emplois.
La qualité de nos productions est reconnue à travers le monde. Les commandes actuelles permettent de créer des emplois. Nous pensons même qu’elles devraient permettre d’en finir avec les travailleurs détachés pour offrir des conditions d’emploi et de travail décents à tous.
Mais nos savoir-faire sont convoités et nous savons bien que des repreneurs potentiels n’apporteraient pas de stratégies de développement mais viseraient plutôt des transferts de technologie qui condamneraient à terme les chantiers navals français.   
Compte tenu de la gravité de la situation pour les salariés de la Navale de Saint-Nazaire, la section syndicale FORCE OUVRIERE du Chantier Naval, avec ses instances locales et départementales, s’adressent à vous, Monsieur le Premier Ministre et à votre gouvernement :
  • Pour que l’état prenne toutes ses responsabilités et s’implique totalement pour garantir l’avenir du Chantier Naval de Saint-Nazaire, en nationalisant ou, à défaut, en devenant l’actionnaire majoritaire ;
  • Pour le maintien de tous les emplois chez STX France (Chantier Naval et filiales) et chez les sous-traitants ;
  • Pour une véritable politique industrielle permettant de maintenir le niveau de commandes actuel ;             
  • Pour le développement de la filière construction navale (coréalisateurs et sous-traitants) avec des règles contre le dumping social, fiscal et financier ;
Face aux menaces qui pèsent à nouveau sur l’avenir du chantier naval, l’emploi des salariés STX et de la sous-traitance, la section syndicale du Chantier Naval, avec le soutien de leurs instances locales et départementales, refusent la fatalité et entendent défendre cette industrie essentielle pour l’emploi de toute la région et pour la nation. 
Pour toutes ces raisons, l’Union départementale FO de Loire-Atlantique en relation avec le Syndicat FO de la Métallurgie de Saint-Nazaire et sa section syndicale FO STX France vous sollicitent pour une audience dans les meilleurs délais qu’impose la situation très préoccupante dans laquelle se trouve l’entreprise.