InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- 6 JUIN DE 9H15 À 11H15 RÉUNION D'INFORMATION « COMMENT DÉCRYPTER LES COMPTES DE RÉSULTAT EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : PASSER DES CHIFFRES À L’ACTION » --- 17 JUIN DE 14H15 À 16H30 RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » --- ...

27 mars 2009

COMMUNIQUÉ CGT, FO, CFDT - UP EDF CORDEMAIS


"Les organisations syndicales CGT et CGT-FORCE OUVRIERE, CFDT, réunies avec le personnel de l’Unité de Production EDF de Cordemais ont décidé de faire connaître publiquement leur position par rapport à la situation dans le pays et de transmettre cette motion à leurs Unions Départementales, leurs Fédérations et Confédérations respectives...
...C’est tout de suite ! C’est maintenant !
Saisissons-nous de cette opportunité !"


Après le 29 janvier, le 19 mars 2009, avec plus de trois millions de manifestants dans tout le pays, a été une nouvelle démonstration de force et de mobilisation des salariés et des jeunes, pour dire non aux licenciements, pour dire non aux contre-réformes et pour revendiquer une augmentation des salaires. Malgré cela, le gouvernement refuse de répondre aux revendications légitimes des manifestants.

(...) Face à cela, l’exaspération, la colère et le ras-le-bol des salariés et des jeunes est visible. Il est clair que ce n’est pas une nouvelle manifestation, encore plus massive, qui pourra faire changer de cap le gouvernement, si la grève jusqu’à satisfaction des revendications n’est pas discutée et posée dans les assemblées générales de personnel, partout dans le pays.

Même si l’on ne peut pas faire de comparaison directe avec la Guadeloupe, il est indéniable que c’est en bloquant la production dans l’unité syndicale, jusqu’à satisfaction qu’ils ont pu obtenir les 200 euros.

Toutes ces questions doivent être débattues, discutées sérieusement, pour que nous prenions nos responsabilités. Car ce sont nos emplois, nos salaires, l’avenir de nos enfants qui sont en jeu. Ceux qui ont provoqué la crise s’en lavent les mains et ont l’intention de nous faire payer la note.

C’est inacceptable ! Nous devons réagir !

Les organisations syndicales CGT, CGT-FORCE OUVRIERE et CFDT convoquent donc une assemblée du personnel actif et inactif le mardi 24 mars à 13 heures à la Centrale.