InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- 6 JUIN DE 9H15 À 11H15 RÉUNION D'INFORMATION « COMMENT DÉCRYPTER LES COMPTES DE RÉSULTAT EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : PASSER DES CHIFFRES À L’ACTION » --- 17 JUIN DE 14H15 À 16H30 RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » --- ...

06 mars 2009

SOLIDARITÉ GUADELOUPE

L’Union départementale CGT-FORCE OUVRIERE de Loire Atlantique soutient l’appel du Collectif Citoyen de Solidarité aux français des départements Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion, aussi elle avait appelé l’ensemble de ses adhérents et des salariés, à venir manifester le samedi 21 février à 14 heures place du Commerce.

L’UD CGT-FO de Loire Atlantique a condamné la violence engendrée par le pourrissement du conflit en Guadeloupe et salue la mémoire du militant décédé dans ces tragiques circonstances.

L’UD CGT-FO de Loire Atlantique rappelle que, gouvernement et patronat doivent assumer leurs responsabilités en trouvant rapidement une issue au conflit,

L’Union départementale CGT-FO de Loire Atlantique considère comme légitime la revendication des 200 €uros et la reprend à son compte :

Ce qui est bon pour les salariés d’Outre-Mer,
l’est aussi pour les salariés de Métropole


Prenant la parole au nom du collectif "Solidarité Guadeloupe" à la manifestation nantaise du samedi 21 février qui a rassemblé 2000 personnes, Victor Blandy a notamment dénoncé : "toute tentative de l'Etat de briser par la force les grèves générales en cours ou à venir dans les départements d'Outre-mer (...) Nous appelons tous les citoyens, toutes les organisations associatives, syndicales et politiques, se réclamant du mouvement ouvrier et de la démocratie, à exiger le retrait des forces de répression, l'arrêt des poursuites, la satisfaction des revendications.
Nous sommes totalement solidaires, et nous disons :

Halte à la répression !
Satisfaction des revendications !
Dignité, Liberté, Fraternité pour tous les citoyens d'Outre-mer -Tchimbé rèd pa molli


La Commission Exécutive Confédérale de Force Ouvrière condamne toute la violence engendrée par le pourrissement du conflit en Guadeloupe. Elle salue la mémoire du militant décédé dans ces tragiques circonstances.

La Commission Exécutive Confédérale de Force Ouvrière rappelle que gouvernement et patronat doivent assumer leurs responsabilités en trouvant, très rapidement, une issue au conflit afin que les salariés de la Guadeloupe et de la Martinique puissent bénéficier d’une augmentation de leur pouvoir d’achat, d’une réduction du chômage, de meilleures conditions de travail et d’un accès à des soins de qualité, c’est-à-dire qu’il soit effectivement répondu à toutes leurs revendications.

Pour Force Ouvrière, les aspects sociaux du dossier auraient dû être bouclés depuis le 8 février.

La Commission Exécutive Confédérale de Force Ouvrière apporte son soutien aux unions départementales FO et à l’ensemble des salariés qui sont en lutte dans les Antilles.