InFOrmation syndicale

9 AU 13 SEPTEMBRE STAGE "SANTÉ, SÉCURITÉ ET CONDITIONS DE TRAVAIL" --- 30 SEPTEMBRE AU 4 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- 1er OCTOBRE COMMISSION ÉLARGIE À LA SALLE ESTUAIRE DE COUËRON ---- 29 AU 31 OCTOBRE STAGE "CONNAÎTRE DES DROITS" --- 4 AU 8 NOVEMBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET COMMUNICATION DU SYNDICAT" --- 16 AU 20 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- ...

12 décembre 2009

EARTA : LICENCIEMENTS DE SALARIÉS RECONNUS TRAVAILLEURS HANDICAPÉS


Licenciement des salariés handicapés de l'entreprise adaptée EARTA

MOBILISATION & DÉTERMINATION : FO ENTENDUE !!!

ANNULATION DE LA PROCÉDURE DE LICENCIEMENT.


L'union Départementale Force Ouvrière se félicite de la décision de la Direction départementale du travail au sujet de la procédure de licenciement pour motif économique, menée jusque là par l'entreprise EARTA, à l'encontre de 30 salariés, dont 23 en situation de handicap.


En effet, le Directeur Départemental du Travail vient de notifier à la Direction de cette entreprise, l'annulation de la procédure de licenciement.


La quasi inexistence d'aide au reclassement externe, l'absence de mise en place d'une cellule de reclassement (en particulier pour les travailleurs handicapés qui vont être confrontés à des difficultés importantes dans un contexte de crispation du marché du travail), l'absence de plan de reclassement des salariés présentant des caractéristiques sociales rendant leur ré insertion professionnelle particulièrement difficile, l'absence de budget pour la formation (indispensable dans un parcours de retour à l'emploi), l'absence d'aide à la mobilité, au déménagement, au déplacement pour recherche d'emploi, constituent les arguments les plus importants pour la constatation de la carence du plan de sauvegarde de l'emploi et la notification de la nullité de la procédure de licenciement par la Direction Départementale du Travail.


La mobilisation et la détermination de Force Ouvrière, et notamment l'intervention de Jean-Claude Mailly, Secrétaire Général, auprès de Xavier DARCOS, Ministre du Travail et de la Solidarité, pour exiger une intervention de l'état, ont permis cette première victoire pour les salariés de l'entreprise.


Pour autant, l'opportunité pour la Direction de cette entreprise de contester cette décision ou de reprendre la procédure de licenciement à son origine, nous oblige à la plus grande vigilance.


L'union Départementale Force Ouvrière rappelle qu'en France, 7% des demandeurs d'emplois sont en situation de handicap. De même, le Handicap reste la seconde cause de discrimination dans l'accès à l'emploi (rapport de la Halde – 2007) et une personne handicapée reste deux à trois fois plus longtemps au chômage qu'une personne valide. Deux bonnes raisons pour maintenir notre exigence d'une prise de mesures concrètes par l'Etat pour maintenir dans l'emploi les salariés d'EARTA.