InFOrmation syndicale

VENDREDI 5 OCTOBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE AVEC PASCAL PAVAGEAU - ...

Vacances du Blog FO44.ORG du lundi 23 juillet au jeudi 13 septembre 2018.

28 octobre 2010

GREVES ET MANIFESTATIONS DU 28 OCTOBRE 2010

LA LOI EST MAINTENANT VOTÉE ... 
DEPUIS LE DÉBUT, FORCE-OUVRIÈRE, À TOUS LES NIVEAUX, S'EST PRONONCÉE POUR LE RETRAIT DE CE PROJET DE LOI PAR LA GRÈVE FRANCHE. 

UN APPEL À LA GRÈVE DE TOUTES LES CONFÉDÉRATIONS AURAIT SANS DOUTE PERMIS D'OBTENIR SATISFACTION AU BOUT DE QUELQUES JOURS.
A CHAQUE FOIS, LES RESPONSABLES NATIONAUX DE LA CFDT ET DE LA CGT S'Y SONT OPPOSÉS, EN CONTRADICTION MÊME AVEC LEURS PROPRES STRUCTURES DE BASE QUI, DANS DE NOMBREUSES ENTREPRISES ET ADMINISTRATIONS, SE SONT ENGAGÉES DANS LA GRÈVE AVEC LES SYNDICATS FO. IL N'EST PAS ÉTONNANT DANS CES CONDITIONS QUE L'ENTOURAGE DE NICOLAS SARKOZY SE FÉLICITE DU COMPORTEMENT HYPER RESPONSABLE DES GRANDES CENTRALES SYNDICALES (ARTICLE DU POINT DU 27 OCTOBRE 2010).
DANS L'ÉMISSION "MOTS CROISÉS" SUR FRANCE 2 DE LUNDI DERNIER, CHÉRÈQUE A D'AILLEURS ÉTÉ CLAIR : « ON NE REMET PAS EN CAUSE LA LÉGITIMITÉ DU PARLEMENT (...) MAIS APRÈS, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A LA POSSIBILITÉ D'AJOURNER LE DÉBAT, (...) PARCE QU'UNE LOI EST TOUJOURS PERFECTIBLE. ».
PERFECTIBLE ?!!! PERFECTIONNER, C'EST AMÉLIORER LES QUALITÉS NOUS DIT LE LAROUSSE.

MAIS IL Y A PIRE ... CHÉRÈQUE A PROPOSÉ EN DIRECT « QU'ON OUVRE UNE NÉGOCIATION ENTRE LE PATRONAT ET LES ORGANISATIONS SYNDICALES SUR L'EMPLOI DES JEUNES, L'EMPLOI DES SENIORS », CE QUE MME PARISOT A ACCEPTÉ AVEC LE SILENCE COMPLICE DU COMPÈRE THIBAULT.
MAIS IL Y A ENCORE PIRE ... LE DEAL PASSÉ ENTRE LA CFDT ET LES SÉNATEURS POUR INTÉGRER UN ARTICLE DE LOI SUR LA RETRAITE À POINTS QUI METTRAIT CLAIREMENT FIN À LA RETRAITE PAR RÉPARTITION.

DANS LA SITUATION PRÉSENTE, L'UNION DÉPARTEMENTALE FO A DÉCIDÉ DE NE PAS PARTICIPER AUX MANIFESTATIONS DU SAMEDI 6 NOVEMBRE, QUI NE SE SITUENT PLUS SUR LE TERRAIN DE LA GRÈVE POUR OBTENIR LE RETRAIT DE CETTE LOI SCÉLÉRATE.
POUR FO, C'EST CLAIR, IL N'Y A AUCUNE QUALITÉ DANS CETTE CONTRE-RÉFORME. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE NON SEULEMENT NOUS DEMANDONS QUE LA LOI NE SOIT PAS PROMULGUÉE MAIS NOUS EN DEMANDERIONS ÉGALEMENT  L'ABROGATION SI TEL ÉTAIT LE CAS.