InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

31 mars 2011

FO SIGNE LA CONVENTION D’ASSURANCE CHOMAGE

La dernière séance de négociation de la convention d’assurance chômage s’est tenue le 25 mars 2011, avec l’ouverture à la signature d’un projet d’accord. 

FO a obtenu la possibilité de cumuler l’allocation d’assurance chômage avec une pension d’invalidité pour les allocataires d’assurance chômage. Pour les allocataires concernés, qui restent toujours une catégorie particulièrement exclus de l’emploi, cela représente une amélioration sensible de leur indemnisation.

FO a obtenu la suppression de toute discrimination à l’encontre des salariés saisonniers qui depuis de nombreuses années subissaient un abattement sur le montant de leur allocation d’assurance chômage. Cette revendication forte que portait FO depuis de nombreuses années, est une avancée majeure pour ces salariés victimes de mesures inéquitables alors qu’ils cotisent comme les salariés du régime général.

FO a fait reculer le patronat sur une de ses revendications principales : la modification des bornes d’âge (passage de 50 à 52 ans et de 61 à 62 ans).

FO a réussi à rendre plus difficiles les conditions de mise en œuvre d’une baisse des cotisations. Cette baisse ne pourra dorénavant pas intervenir avant que le niveau d’endettement de l’Unédic n’atteigne 1,5 mois de contributions (soit 4 milliards d’euros pour un endettement de 11 milliards d’euros). En outre, cette baisse ne pourra intervenir que dans l’hypothèse où l’Unédic dégage des excédents supérieurs à 1 milliard d’€ sur une année, sans remise en cause des droits des chômeurs.

FO réaffirme son attachement au paritarisme et à sa défense, dans un contexte où ce dernier est fortement remis en cause par l’Etat et une certaine partie du patronat. Ainsi, pour FO, cet accord démontre que le paritarisme est toujours porteur de progrès social pour les salariés privés d’emploi.
___ __ _
D'après Communiqué FO