InFOrmation syndicale

VENDREDI 5 OCTOBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE AVEC PASCAL PAVAGEAU - ...

Vacances du Blog FO44.ORG à partir du 23 juillet

25 novembre 2011

FO PAS D'ACCORD POUR REDUIRE LA VOILURE DE L'AFPA

Les délégués des syndicats départementaux FO de l'AFPA des Pays-de-la-Loire se sont réunis dans les locaux de l’UD 44 le mois dernier.

Organisée par le coordinateur syndical régional FO de l’AFPA, Yan Courio, la réunion était présidée par Hervé Lebrun, secrétaire général de la section fédérale (affiliée à la FNEC-FP-FO), des agents de la formation professionnelle des adultes.

Notre camarade Yann Couroussé y représentait l'UD CGT-Force Ouvrière.


Dans son exposé introductif, Hervé Lebrun a rapporté les "préconisations" du nouveau conseil d’administration de l’institution, qui s'est tenu le 21 septembre dernier.

"Par souci de rentabilité", a exposé le secrétaire général, tout un programme de réduction des coûts été annoncé lors de ce conseil d'administration, dont... une "nouvelle cible salariale pour fin 2011».

"On a entendu", devait-il préciser, "des formulations dignes des conseils d'administration des multinationales, et qui sont la négation même de l'esprit républicain inhérent à la mission de service public de l'AFPA : à savoir garantir la reconversion professionnelle des salariés à travers la qualification, dans un souci d’égalité de droit à l’accès à la formation."
Et Hervé Lebrun d'étayer ses inquiétudes, en rappelant la formule-choc du directeur général de l'AFPA, Philippe Caïla, lors du dernier CCE de l'association: «Il faut réduire la voilure».
Veillée d'armes, tant nationale que locale
Pour FO, qui a toujours été à la pointe du combat contre le démantèlement de l'AFPA au nom de la défense du service public républicain, l'heure est donc à la veillée d'armes.

Ce tant au niveau national que dans le centres locaux de formation. A cet égard, les délégués des cinq départements font le même constat : pressions accrues sur les personnels de l'AFPA suite aux réductions en moyens matériels et en "ressources humaines", alors même que, déclinant la politique nationale de la direction de l'AFPA, les dirigeants de terrain n'ont de cesse d'exiger de plus forts taux d'encadrement des stagiaires et de prioriser la performance comptable sur les conditions de travail.

Conclusion : Comme dans la fonction publique d'Etat, ainsi que dans les hôpitaux, et déjà de fait dans les collectivités territoriales, les métastases de la RGPP ont aussi jeté leur dévolu sur l'AFPA.

Avec la FNEC-FP-FO, les syndicats Force Ouvrière de l'association vont donc continuer de dresser le "Livre noir" des «réductions de voilure», en relançant les efforts militants de syndicalisation en vue de la bataille qui se profile au proche horizon.
___ __ _
Les délégués syndicaux des centres AFPA des Pays-de-la-Loire