InFOrmation syndicale

LUNDI 5 NOVEMBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE - DU MARDI 20 AU JEUDI 22 NOVEMBRE FORMATION "NÉGOCIER" ...

Le 4 pages "Spécial Retraites" est disponible à l'Union Départementale FO44.

29 février 2012

ACTION SOCIALE : LA F.E.H.A.P. DENONCE LA CONVENTION COLLECTIVE AU RISQUE DE SA DESTRUCTION

  • Depuis 18 mois, un bras de fer a été engagé contre la F.E.H.A.P. pour préserver La CCNT51.
  • Depuis 18 mois, les salariés ont apporté, à maintes reprises, la preuve qu’ils étaient prêts à en découdre.
FORCE OUVRIERE a pris toute sa place dans ce combat, participant à la mise en échec de la révision, et préparant la construction du rapport de force, par tous les moyens pétitions, motions, recours à une procédure juridique, pour obtenir satisfaction.

Face à la pression constante des salariés et à la situation explosive dans les établissements, la FEHAP n’a eu d’autre choix que de proposer un avenant qui maintient la quasi-totalité des dispositions de la Convention Collective.

FORCE OUVRIERE a pris connaissance de la proposition de la F.E.H.A.P. de mettre à signature des Organisations Syndicales un avenant de restauration de la Convention Collective, à l’exception des 15 points ayant fait l’objet d’une tentative de révision.

Ainsi, la F.E.H.A.P., dans sa volonté de faire baisser le coût du travail, persiste à vouloir remettre en cause ces 15 points.

Au regard de cette situation nouvelle, FORCE OUVRIERE, attachée au maintien et à l’amélioration des Conventions Collectives, considère qu’il y a urgence à préserver tout ou partie du cadre conventionnel.

De ce point de vue, la signature de l’avenant de restauration constitue un point d’appui pour écarter la menace d’une disparition totale de la Convention Collective Nationale, permettant de concentrer le combat sur l’abandon de la dénonciation des 15 articles ainsi que sur la nécessaire augmentation des salaires.

Dans la poursuite de la position intersyndicale du 27 septembre 2011 exigeant l’abandon de la dénonciation de la CCNT51, FORCE OUVRIERE est prête et entend tout mettre en oeuvre pour préparer la grève franche et massive dans l’unité pour obtenir rapidement satisfaction sur les revendications suivantes :
  • Le retrait de la dénonciation des 15 points
  • L’amélioration de la CCNT 51
  • L’augmentation générale des salaires
  • L’abandon de tout projet de remise en cause du droit de grève.
___ __ _

DÉCLARATION INTERSYNDICALE CFTC ET FO LORS DE LA COMMISSION PARITAIRE DE BRANCHE DU 22 FÉVRIER 2012

Attachées au maintien et à l’amélioration de toutes les conventions collectives de la Branche de l’Action Sanitaire Sociale et Médico-sociale à but non lucratif, les organisations syndicales CFTC, et FORCE OUVRIERE considèrent que la négociation d’une convention collective unique de Branche ne peut nullement être une réponse au contexte actuel.

Elles tiennent ici à réaffirmer les revendications suivantes : 
- Abandon de la dénonciation de la CCNT51 
- Maintien et amélioration de toutes les CCNT 
- Amélioration des conditions de travail et maintien de l’emploi 
- Attribution de moyens suffisant à hauteur des besoins pour tout le secteur 
- Augmentation générale des salaires 
- Abandon de tout projet de remise en cause du droit de grève.
    ___ __ _
    Lire aussi : ACTION SOCIALE: APPEL AUX SALARIES DE LOIRE-ATLANTIQUE REGIS PAR LA CCN 51
    Contact : Eric DENISET - deniset.eric@club-internet.fr