InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

02 octobre 2012

Communiqué: ABRF (Ateliers Bretons de Réalisations Ferroviaires)

COMMUNIQUE de l’Union Départementale FO de LOIRE-ATLANTIQUE et du SYNDICAT FO des METAUX de CHATEAUBRIANT

En procédure de sauvegarde depuis le 11 juillet pour une période d’observation de six mois, les ABRF (Ateliers Bretons de Réalisations Ferroviaires) viennent de passer à côté d’une commande de fabrication de 150 wagons porte-autos neufs attribués à un concurrent polonais.

Avec cette mauvaise nouvelle, la situation de l’entreprise devient inquiétante :
  • Aucune commande de porte-autos neufs pour 2013,
  • Une perspective d’un contrat de transformation de 200 wagons porte-autos qui correspond à une charge de travail pour 25 ouvriers seulement.

Après avoir mis fin au contrat des 80 intérimaires travaillant pour les ABRF avant les vacances, ce sont maintenant les 146 salariés en Contrat à Durée Indéterminée qui sont dans l’incertitude.

Dès le mois de juillet, l’Union Départementale CGT-FO de Loire-Atlantique, son syndicat des Métaux et les délégués FO de l’Entreprise avaient rencontré le PDG et l’actionnaire majoritaire pour faire le point de la
situation. De nouvelles rencontres ont eu lieu depuis, en particulier lors du débrayage massif du vendredi 28 septembre dernier. La nécessité d’injecter de nouveaux fonds propres par l’intermédiaire d’un repreneur apparaît
comme la seule solution possible pour pérenniser le site dans un contexte où le marché potentiel (renouvellement et réparation de la flotte de porte-autos) est considérable.

FORCE OUVRIERE soutient cette perspective de reprise de l’entreprise dès lors qu’elle permet de maintenir l’activité sur le site ainsi que tous les emplois.

Avant l’été, les représentants de notre organisation syndicale ont également rencontré le Député de la circonscription, Yves DANIEL, et ont pris des contacts avec le Ministre Arnaud MONTEBOURG et son commissaire, Frédéric PALLU. De nouveaux contacts seront pris dans les prochains jours. L’état peut en effet jouer un rôle important à la fois pour contribuer à sceller un accord de reprise de l’entreprise (avec la société publique russe URALVAGONZAVOD ou une autre) et ainsi garantir certaines commandes.
Enfin, dans cette situation difficile, FORCE OUVRIERE, a obtenu de la direction de l’entreprise, l’ouverture de négociation concernant le niveau d’indemnisation du chômage partiel qui va toucher dans les jours à venir, la grande majorité du personnel de production. Au-delà de l’indemnité légale de 75% du salaire brut (soit 92% du salaire net), notre organisation syndicale réclame un complément d’indemnisation à hauteur de 100% du salaire net.

NANTES, le 1er octobre 2012
___ __ _
Contacts : Pour l’UD FO44, Michel LE ROC’H – 06 79 55 62 17
Pour le syndicat FO des Métaux de Châteaubriant, Laurent HALET – 06 86 84 50 86