InFOrmation syndicale

DU MARDI 20 AU JEUDI 22 NOVEMBRE FORMATION "NÉGOCIER" - ...

10 juillet 2013

FO-COM : POUR LA DÉFENSE DE LA RETRAITE PAR RÉPARTITION


La Commission Exécutive du syndicat départemental Force Ouvrière de la communication de Loire –Atlantique réunie le 14 juin 2013 à Nantes, demande à notre fédération et à notre confédération de défendre par tous les moyens, y compris par la grève générale, le système de retraite par répartition.


Elle rappelle que les pensions des postiers sont garanties par l’Etat et financées par son budget pour les fonctionnaires. En diminuant le nombre des fonctionnaires, l’Etat contribue à l’augmentation de la part des salariés sur le marché du travail et diminue de fait sa part dans le financement des retraites.

Le salaire plus le salaire différé (cotisation) est un échange donné en contre partie d’un travail.

En réduisant les emplois, l’Etat et les entreprises sont responsables des déficits du régime des retraites.

La commission réaffirme son opposition à tout prélèvement supplémentaire pour les actifs et les retraités qui viendrait grever le pouvoir d’achat des uns et des autres.

Elle demande une retraite décente pour tous en s’opposant à une nouvelle remise en cause de l’age légale du départ en retraite et à un nouvel allongement descotisations et la liberté de chacun de jouir une retraite mérité et paisible, en bonne santé.

Elle revendique l’élargissement de l’assiette des cotisations pour le financement des caisses de retraites. C'est-à-dire que toutes les productions de biens et de services faites sur le territoire devront financer le système des retraites quelques soient les moyens utilisés pour produire.

Elle demande la lutte contre les délocalisations, contre le dumping social, la lutte contre le travail au noir, contre la fuite des capitaux … contre la fraude fiscale, contre les entreprises de services qui font travailler légalement en France des salariés venus de pays tiers, contre La Poste qui détruit des emplois par souci de productivité au profit d’un petit nombre.

Elle réaffirme que seul un modèle économique tourné vers la demande (augmentation des salaires) sera à même de réduire le fléau que représente le chômage de masse.

Tout doit être mise en œuvre pour partager le travail et construire un avenir serein pour tous.
___ __ _
Syndicat Départemental de la Communication : foptt-44@wanadoo.fr