InFOrmation syndicale

DU MARDI 20 AU JEUDI 22 NOVEMBRE FORMATION "NÉGOCIER" - ...

10 juillet 2013

GRÈVE MASSIVE DES CHEMINOTS CONTRE L'ÉCLATEMENT DE LA SNCF

Le 13 juin dernier les fédérations de cheminots avaient lancé des appels à la grève contre le projet gouvernemental de "réforme ferroviaire", qui prévoit l'éclatement de la SNCF en 3 établissements distincts ainsi que la remise en cause du statut et des conditions de travail des agents. 
Ce fut une démonstration de force réussie : selon les propres chiffres de la SNCF, le pourcentage global de grévistes fut supérieur à 47%, affleurant même la barre des 70% chez les contrôleurs et la dépassant chez les agents de conduite.

Voilà donc le gouvernement, les acteurs de la réforme du ferroviaire et la direction SNCF prévenus : les cheminots seront, quand nécessaire, présents en masse pour défendre le maintien du statut, de la réglementation et d'une SNCF "intégrée".

Manifestation devant l'Hôtel de Région ... pour cause de "rapport Auxiette"

A Nantes, à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales dont FO, 250 cheminots, rejoints par une cinquantaine de postiers eux aussi en grève, se sont rassemblés devant la gare SNCF, avant de prendre le chemin du Conseil Régional en formant un cortège remarqué.

Les organisations syndicales étaient présumées vouloir ainsi interpeller M. Auxiette, président de la Région-des-Pays-de-la-Loire, pour son "rapport" prônant, dans le cadre de l'ouverture à la concurrence, l'accélération de la décentralisation des TER avec davantage de pouvoirs conférés aux conseils régionaux.

Force Ouvrière se félicitait d'autant de cette manifestation devant l'Hôtel de Région, que M. Auxiette, depuis plus d'un an et demi, refuse toute rencontre avec 5 UD FO des Pays-de-la-Loire concernant la diminution du financement de l'entretien des TER (moins 500 000 € par an) et la fermeture de 19 gares aux ventes de billetterie voyageurs.

Mais force a été de constater, lors du rassemblement devant le Conseil Régional, que le discours "unitaire" des syndicats dits "représentatifs" avait été méticuleusement expurgé de tout propos critique à l'encontre du camarade Président de Région chantre de l'accélération de la décentralisation des TER.

... Cherchez l'erreur...