InFOrmation syndicale

LUNDI 5 NOVEMBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE - DU MARDI 20 AU JEUDI 22 NOVEMBRE FORMATION "NÉGOCIER" - ...

11 juillet 2013

TRAVAIL DU DIMANCHE, IL NE FAUT PAS EN RAJOUTER UNE COUCHE !


FORCE OUVRIÈRE tire le signal d’alarme à propos de la proposition d’amendement de Valérie PÉCRESSE pour créer une énième frontière de dérogation au repos dominical.
Aujourd’hui, il y a les PUCES, les zones touristiques, les communes touristiques, pour les frontières géographiques. Il y a aussi l’ameublement, les jardineries, le commerce alimentaire... pour les frontières professionnelles.


Valérie PÉCRESSE imite Isabelle DEBRÉ qui avait profité d’une proposition de loi sur la consommation (loi CHATEL de 2008) pour glisser l’amendement qui permet aux entreprises d’ameublement de faire travailler les salariés le dimanche sans volontariat, sans majoration de salaire et sans repos compensateur.

Sa proposition vise le commerce dans les 120 plus grandes gares qui ont vu, pour certaines, se développer des galeries commerçantes proches des rues commerçantes ne bénéficiant pas d’autorisation d’ouverture. C’est encore une distorsion de concurrence qui pénalisera les centres villes, c’est-à-dire le petit commerce et les salariés qui y travaillent.

Le but final est de généraliser le travail le dimanche sur tout le territoire.
C’est ce que FO dénonçait déjà lors de la proposition de la loi MALLIÉ.

___ __ _
Christophe Le Comte, Secrétaire adjoint section Commerce FEC FO – Tél. 06 68 66 25 24
Syndicat du Commerce Nantes & Région : R. AIGOIN - Tél. 02 28 44 19 00