InFOrmation syndicale

8 MARS À 9H15 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- 8 MARS ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE AUDACE -- 15 MARS DE 14 À 18H RASSEMBLEMENT À MINDIN -- 17 MARS À PARTIR DE 9H30 PRÉSENTATION DU "GUIDE DE L'INDEMNISATION - HANDICAP ACCIDENTEL" -- 22 AU 26 MARS STAGE RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CSE -- 8 AVRIL Xème CONGRÈS DE L'UNION DÉPARTEMENTALE DES RETRAITÉS -- 22 MARS AU 4 AVRIL ÉLECTION TPE --...

07 mai 2015

AG du Syndicat de la Manutention de Saint-Nazaire, le 19 mars 2015

Le bas de la feuille de paie à l'ordre du jour de l' AG du Syndicat de la Manutention de Saint-Nazaire et sa Région.
Une soixantaine de syndiqués des entreprises ISS et IDEA Services ont participé à l’assemblée générale annuelle du Syndicat de la Manutention de Saint-Nazaire et sa Région, qui s'est tenue le jeudi 19 mars.


L'AG avait notamment à son ordre du jour le blocage des NAO 2015 chez IDEA Services.

En 2014 les NAO s'y étaient conclues par une augmentation salariale de 2,73%.
Mais les propositions patro- nales pour 2015 sont en deçà et jugées en l'état inacceptables par Force Ouvrière : la direction campe sur 1,7 % d'augmentation: 1 % en AG, 0,6 % en AI et 0,1% en restauration et panier.
De son côté, le syndicat revendique aujourd'hui un minimum de 2 %, dont 1,5 % en AG.

Face à l’intransigeance patronale, il a invité les salariés à faire grève et manifester le 9 avril, la journée de grève nationale interprofessionnelle se trouvant coïncider avec la date fixée dans l'entreprise pour la troisième réunion NAO.

Autre contentieux avec la direction : la question des emplois intérimaires, la direction refusant désormais leur embauche après leurs 18 mois de contrat et alors que ces salariés ont été formés.

Par ailleurs, et malgré le refus de FO, la direction utilise maintenant un salarié en «CDI intérimaire», l’empêchant ainsi de bénéficier des conditions sociales de l’entreprise !


Nouvelles propositions :
La direction de IDEA Services a présenté le 9 avril de nouvelles propositions très sensiblement améliorées par rapport à ses précédentes.
En conséquence le syndicat de la manutention nazairien, comme son homologue nantais concerné au même titrepar les NAO chez IDEA, examineront avec leurs syndiqués les toutes dernières propositions patronales et décideront des suites à leur donner.