InFOrmation syndicale

!!! FO44.ORG SERA EN CONGÉ DU 23 JUILLET AU 16 AOÛT !!! -- 5 SEPTEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- 6 SEPTEMBRE À 10H RÉUNION DES MILITANTS DE LA FONCTION PUBLIQUE -- 13 SEPTEMBRE À 9H À L'UNION LOCALE DE ST NAZAIRE CAMPAGNE NATIONALE DES ÉLECTION PROFESSIONNELLES GD DES SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ -- 3 OCTOBRE SALLE FESTIVE NANTES NORD COMMISSION ADMINISTRATIVE ÉLARGIE SOUS LA PRÉSIDENCE DE FRÉDÉRIC SOUILLOT SECRÉTAIRE GÉNÉRAL FO -- 10 AU 14 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYEN D'ACTION DU SYNDICAT" -- 18 AU 20 OCTOBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET OUTILS DU SYNDICAT" -- 8 AU 10 NOVEMBRE STAGE "TRAVAIL ET HANDICAP" -- 21 AU 25 NOVEMBRE STAGE "COMITÉ SOCIAL ET ÉCONOMIQUE" -- 6 AU 8 DÉCEMBRE STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" -- 12 AU 16 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYEN D'ACTION DU SYNDICAT" -- ...

17 mars 2017

FO AIRBUS revendique au moins 300 embauches et s’inquiète pour l’avenir du site de St Nazaire

Le 8 février, les journalistes d’Ouest-France, Presse Océan et l’Echo de la Presqu’île avaient répondu à l’invitation d’une conférence de presse organisée par nos camarades FO d’Airbus St Nazaire. INFONZ était également présent.

L’an dernier les 690 appareils prévus ont bien été livrés : mais il a fallu – conformément aux demandes réitérées de FO - que la Direction réalise au final 260 embauches au lieu des 100 prévues début 2016. 
Cette année, pour plus de 750 appareils à livrer aux compagnies, seule 50 embauches sont annoncées ! 

Or, la direction locale s’est engagée à réduire le taux de flexibilité, c'est-à-dire de passer de 600 à 350 intérimaires : ce qui nécessiterait donc déjà 200 embauches de cols bleus en plus … permettant comme le demande FO de pérenniser les formations et les compétences.

Mais il est déjà demandé aux salariés de travailler de plus en plus, les samedis, dimanches et de nuit … Qui plus est, la production augmente en 2017 de 60 à 70 appareils ! Des embauches supplémentaires sont donc nécessaires au-delà mêmes de ces 250.

FO considère que l’outil industriel arrive maintenant aux limites : avec une utilisation saturée, il devient même difficile d’en assurer la maintenance de façon satisfaisante.
Autre préoccupation : la grande frilosité de l’investissement durable, pourtant nécessaire, notamment dans les bâtiments.


Tout cela inquiète la section FO pour le moyen terme : y a-t-il un projet de délocalisation ?...
Elle souligne que nombre d’entreprises sous traitantes sont bien sûr également concernées.