InFOrmation syndicale

DU 23 AU 24 MAI SESSION "PAP/CSE" - DU 3 AU 7 JUIN SESSION "SE DEVELOPPER" - DU 17 AU 21 JUIN SESSION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - DU 17 AU 21 JUIN SESSION "PAP/CSE" - DU 3 AU 4 JUILLET SESSION "TRÉSORIERS DE SYNDICATS" - ...

03 janvier 2019

Manitou Group : +2,7% d’augmentation générale des salaires au 1er janvier 2019

FO Métaux d’Ancenis

Les négociations annuelles obligatoires centrales viennent de s’achever au sein de Manitou Group, pour l’ensemble des sites de l’entreprise (Ancenis, Beaupréau, Candé, CLPR et Laillé).
Vendredi 9 novembre, un mois après l’ouverture des négociations, la section FO de Manitou Group a signé l’accord salarial 2019, conformément au mandat donné par l’assemblée générale des syndiqués et des sympathisants réunie le 6 novembre dernier.

Pourtant, à l’issue des 3 réunions de négociations programmées par la direction, cet accord était loin d’être finalisé, la politique salariale de Manitou se limitant à un accord pour les cadres seulement.

Favorables à une égalité de traitement entre tous les salariés, les camarades de FO ont alors insisté pour que se tienne une 4ème séance de négociation, afin d’élargir cet accord à l’ensemble du personnel.  Ils ont obtenu satisfaction pour tous les salariés, en mettant au centre de leurs revendications les augmentations générales :
  • +2,7 % d’AG pour les non-cadres ;
  • +1,8 % d’AG pour les cadres.

Sur la question de l’emploi, l’accord garantit la création au minimum de 50 CDI en production et le remplacement de tous les départs directs et indirects.

***

Augmentation générale des salaires au 1er janvier 2019 :
Une enveloppe de hauteur de 3,2 % de la masse salariale avec :
  • 2,7 % d’augmentation générale pour les non-cadres (Ouvrier, ETD et Agent de Maîtrise).
  • 1,8 % d’augmentation générale pour les cadres
Le solde étant distribué en augmentations individuelles (AI) et augmentations individuelles obligatoires (AIO).

Revalorisation des primes de 2,7 % au 1er janvier 2018, à l’exception de :
  • La prime de transport qui est revalorisée de 5% avec en plus la création d’une tranche supplémentaire à 5€/jour pour les salariés dont le domicile est éloigné à plus de 60 km de leur lieu de travail.

L'accord apporte d’autres avancées :
  • Le paiement des heures supplémentaires des ETD dès la 1ère heure.
  • Pour les populations non liées directement à la production, tous les jours de RTT en JRI dès le 1er janvier.
  • Pour les cadres, le passage de 3 jours d’ancienneté à 5 jours d’ancienneté, un 4ème jour à 15 ans d’ancienneté (en 2019) et un 5ème jour à 25 ans (en 2020).
  • Un abondement à 40 % (actuellement 30 %) des jours de CET transférés sur le PERCO.

Sur la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO :
La direction a bafoué les règles de la négociation. Elle a en effet renié l’engagement pris en séance plénière d’une égalité de traitement entre tous les salariés dans le cadre du nouveau dispositif de retraite complémentaire. FO étudie les suites possibles à donner à cette situation inacceptable.