InFOrmation syndicale

L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE-ATLANTIQUE RESTE MOBILISÉE POUR FAIRE FACE À CETTE CRISE SANITAIRE SANS PRÉCÉDENT.
L’UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE CONSIDÈRE QUE TOUT DOIT ÊTRE MIS EN ŒUVRE POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET, PARMI ELLE, DES SALARIÉS. IL NE PEUT Y AVOIR DEUX POIDS DEUX MESURES. POUR PROTÉGER LES SALARIÉS ET LA POPULATION, TOUTES LES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET ÉTABLISSEMENTS, EN DEHORS DES ACTIVITÉS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, DOIVENT FERMER.

12 mars 2020

FNAC: Coupable d'être malade ?

(Le Coronavirus ne fait rien à l’affaire...)

Dans une note adressée aux salariés de la FNAC, la Direction à souhaité rappeler la possibilité qui lui était offerte de « Contrôle d'un salarié en arrêt de travail ».
À savoir, ce contrôle permet de vérifier :
- la présence au domicile pendant les heures d'interdiction de sortie ;
- le fait que l’état de santé justifie toujours l'arrêt de travail.

Cependant, il nous est paru utile de rappeler que les arrêts maladies révèlent aussi la dégradation constante des conditions de travail (manque de moyens humain et matériel, stress lié à l'atteinte des objectifs, etc.). 

Si personne ne remet en cause les règles à respecter, cette note affichée est considérée comme une pression inamicale. Nous connaissons tous des collègues ayant des problèmes de santé, liés ou pas à l’exercice de leur profession.

Il semble évidant que la Direction devrait revoir sa politique managériale. Cette note est considérée comme « contre-productive ». En fait, elle va à l’encontre des bonnes pratiques et détériore encore les conditions de travail, ajoutant un stress supplémentaire pour tous les salariés.

Nous rappelons à la Direction du magasin que la maladie n’est pas un choix. Le salarié n’est pas coupable d’avoir contracté une maladie.


La section FO FNAC-Relais Nantes