InFOrmation syndicale

18 OCTOBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- 18 NOVEMBRE STAGE "HISTOIRE DU SYNDICALISME" -- 22 AU 26 NOVEMBRE STAGE "CSE" À L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE -- 29 NOVEMBRE AU 3 DÉCEMBRE STAGE "SSCT-CSSCT" À L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE -- 17 MARS CONGRÈS DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- ...

15 mars 2021

Exclus du Ségur : 183 € pour tous !

Blocage du pont de Saint-Nazaire ce lundi 15 mars

Depuis le mois de juillet 2020, avec le soutien de l'Union départementale, le syndicat FO des établissements de Mindin est engagé dans la bagarre pour l'attribution des 183 € de complément de traitement indiciaire à tous les personnels hospitaliers. 

Pour aboutir à la satisfaction de cette revendication, un barrage filtrant du pont de Saint-Nazaire est organisé le 15 mars 2021. Cette mobilisation intersyndicale a une dimension régionale, voire Grand ouest. Tous sur le pont !


Certains agents hospitaliers - comme ceux de l’EPMS de Mindin - sont toujours exclus des 183 € du Ségur.

Ces derniers jours pourtant, fruit de la mobilisation et d'une nouvelle négociation, 18 500 agents des structures rattachées aux hôpitaux ont obtenu le bénéfice de ce complément de traitement indiciaire.

Il faut bien sûr s’en féliciter, car c'est une première victoire. Mais les camarades des établissements autonomes en sont toujours exclus.

Le 3 mars dernier, s'est tenue la première réunion de discussion pour l’intégration des établissements autonomes au Ségur de la Santé. 

Le représentant du gouvernement, Michel Laforcade, a maintenu un cap de division en indiquant qu'il était d'accord pour les établissements autonomes, mais seulement les soignants. Une telle décision exclurait de fait la moitié des personnels des établissements de Mindin, qui comptent environ 1 000 agents. Le dossier est une nouvelle fois remis entre les mains du premier ministre Castex pour arbitrage.


Le gouvernement joue la montre, mais il est contraint de reconnaître que la mobilisation ne faiblit pas : encore 200 agents se sont réunis devant la sous-préfecture de Saint-Nazaire le 18 février dernier. Force Ouvrière n'accepte pas cette nouvelle distinction instillée par le gouvernement, qui remet en cause l'unité de la fonction publique hospitalière.

Le syndicat a donc pris une nouvelle fois ses responsabilités en appelant, dans l'action commune, à un nouveau rassemblement ce 15 mars à 13h45 devant les établissements de Mindin, avec prises de parole et diffusion de tracts sur le pont de Saint-Nazaire jusqu'à 18h00. 

Les 183 € pour tous sont à portée de main : nul ne doute qu’une telle victoire serait un point d’appui pour tous les salariés, du public et du privé.

____ __ _

EPMS: Appel à rassemblement le lundi 15 mars à Mindin