InFOrmation syndicale

27 SEPTEMBRE DE 8H45 À 12H30 ASSEMBLÉE DES MILITANTS SALLE FESTIVE NANTES ERDRE -- 5 OCTOBRE JOURNÉE DE GRÈVE ET DE MANIFESTATIONS -- ...

10 juin 2021

Médico-social : grâce à leur mobilisation, les personnels obtiennent des avancées considérables

La mobilisation intense dans le secteur médico-social depuis près d’un an, dans laquelle FO a joué un rôle de premier plan, commence à porter ses fruits.


Suite aux dernières négociations sur l’extension du complément de traitement indiciaire (CTI) – 183€ nets par mois – aux agents des établissements sociaux et médico-sociaux autonomes de la fonction publique hospitalière (FPH), de nombreux personnels, titulaires et contractuels,  bénéficieront de la revalorisation de leurs salaires à compter du 1er octobre 2021.

Tout cela est bien sûr à mettre au compte de la mobilisation, par la grève et la manifestation, avec comme point d’orgue une montée puissante à Paris le 8 avril dernier, sur laquelle les négociateurs de la fédération FO des Services Publics et de Santé ont pu s’appuyer pour obtenir ces avancées. 

à ces dernières s’ajouteront – également à compter du mois d’octobre 2021 – les revalorisations de grilles indiciaires pour les infirmières en soins généraux et spécialisées, les aides-soignantes, les cadres de santé et les masseurs-kinésithérapeutes. 

Cela étant, l’injustice la plus totale demeure pour nombre de personnels de ces établissements dits «autonomes». N'étant pas considérés comme « soignants »,  ces agents restent exclus des 183 €. 

Le gouvernement est toutefois contraint d'annoncer l’ouverture d’une grande conférence sociale d’ici la fin de l’année 2021 « pour prolonger les travaux sur l’ensemble du champ social et médicosocial en vue de définir les priorités nécessaires à l’attractivité de ces métiers ». 

Il est important de rappeler que les établissements de Mindin, à Saint-Brévin, ont été à l’initiative de ce mouvement, qui s’est par la suite généralisé à toute la France dans l’action commune.

Dès le 8 septembre 2020, plusieurs centaines d’agents étaient sur le pont de Saint-Nazaire pour marteler la revendication de l'égalité de traitement. Les différentes mobilisations locales ont ensuite été systématiquement très suivies, avec le soutien de la fédération et de l’interprofessionnelle. 

à chaque fois, les personnels éducatifs, administratifs, techniques, agents de service hospitalier, assistantes sociales, de l’animation, de la blanchisserie, des cuisines, des espaces verts, etc. ont été présents en nombre.

Cela représente plusieurs centaines d’agents, exclus du CTI, sur le millier de personnels que comptent les établissements de Mindin. 

Tout en se félicitant bien sûr des avancées arrachées, FO ne peut pas accepter cette situation.

La mobilisation continue donc : 183 € pour tous, encore et toujours. Une nouvelle assemblée générale sera organisée prochainement par le syndicat FO, suivie d’une conférence de presse.


Yann Le Fol, Secrétaire du GD FO Santé 44

____ __ _

Exclus du Ségur : 183 € pour tous !

700 manifestants devant l’EPMS Mindin et sur le pont pour exiger les 183€ pour tous les hospitaliers

____ __ _

183 euros, toujours pas pour tous ! | Communiqué de l'Action sociale / force-ouvriere.fr le 8 juin 2021