InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière. => N'HÉSITEZ-PAS, VENEZ NOMBREUX !

- Lundi 19 février : Commission Administrative de l'Union Départementale, à 9h30
- Du lundi 26 au vendredi 30 mars : Stage de formation "Découverte FO et moyens d’action du syndicat"

Vacances de FO44, le Blog, du 24 février au 12 mars

01 juin 2012

ÉDUCATION NATIONALE: LE SYNDICAT DES PERSONNELS DE DIRECTION S’AFFILIE À FO


Lors d’une conférence de presse, le 16 mai, au siège parisien de FO, Jean-Claude Mailly s’est dit «satisfait» de voir le syndicat des personnels de direction Indépendance et Direction (IE) rejoindre la FNEC FP FO après avoir quitté la FAEN, Fédération autonome de l’Éducation nationale.

«Deux motifs expliquent ce choix, a-t-il souligné, l’indépendance de FO –d’où son refus à cogérer– et la défense des problèmes catégoriels.» IE représente près de 20% des personnels de direction des établissements du second degré –quelque 14 000–, frôlant les 20% des voix aux élections professionnelles du 20 octobre 2011. C’est à son congrès de Lyon, du 9 au 11 mai dernier, que la décision d’IE de passer à FO a été votée à la quasi-unanimité (104 voix pour, 0 contre et 6 abstentions). Hubert Raguin, Secrétaire général de la FNEC, s’y est rendu le dernier jour afin d’accepter l’affiliation.

BIENVENUE À ID FO 

Élu Secrétaire général d’ID FO à ce même congrès, Patrick Fournié, entouré de deux secrétaires généraux adjoints, Bruno Hannecart et Jean-Jacques Courtiau, dénonçait, à Paris, des «conditions de travail dégragées et des élèves en difficulté de plus en plus nombreux». Créé en 2001, le syndicat Indépendance et Direction a «soutenu certaines réformes, mais combattu d’autres». Mais, a-t-il ajouté, «quand des réformes passent alors que plus des deux tiers des personnels y sont opposés, à un moment donné, il faut l’entendre». ID FO s’oppose en particulier à la logique managériale: «Nous ne dirigeons pas une entreprise avec avec un chiffre d’affaires et des ratios.» D’où ce constat de Hubert Raguin: «Nous n’avons pas eu de mal à nous mettre d’accord: il s’agit de défendre le statut général de la fonction publique et les statuts particuliers», en commençant par exiger un tel statut pour les personnels de direction.
___ __ _
Article paru dans FO Hebdo n°3033