InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière.

Actuellement Grève des personnels du centre pénitentiaire de Nantes +d'inFO
22 janvier Commission Administrative à 9h30 - Contact
30 janvier EHPAD : Grève nationale à l’appel de FO et CGT - +d'inFOs

06 mai 2013

Négociation : ÉGALITÉ ET QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL TOUJOURS AU POINT MORT


À coups d’avancées et de reculades, la négociation d’un accord sur la qualité de vie au travail et l’égalité professionnelle –entamée il y a sept mois– est toujours au point mort.

Lors de la dernière séance plénière, le 9 avril, le MEDEF avait remis aux organisations syndicales un texte de 11 pages, en recul par rapport au projet initial. Non seulement ce document ne proposait pas de nouveaux droits pour les salariés, mais il menaçait certains acquis.


Brusque revirement du medef 
Lors d’une rencontre bilatérale entre FO et le MEDEF le 19 avril, l’organisation patronale a opéré un revirement total.

«Contrairement à sa position précédente, le MEDEF se déclare prêt désormais à négocier réellement sur l’égalité, un sujet essentiel pour FO, explique Anne Baltazar, Secrétaire confédérale chargée de l’économie sociale. Il serait déterminé à accélérer la discussion pour parvenir à un accord mi-juin, avant la nouvelle conférence sociale. Tant mieux si les négociations démarrent enfin, mais nous restons très prudents face à ce subit changement d’attitude.»

Le patronat pourrait, par exemple, profiter de cet accord national interprofessionnel un peu fourre-tout pour faire passer deux mesures qui lui tiennent à cœur. La première consiste à fusionner les négociations obligatoires soumises à sanction financière, les seniors, le handicap, l’égalité... et à tout remettre à plat. La seconde veut favoriser l’expression directe des salariés en affaiblissant le pouvoir des CHSCT.

Un nouveau texte sera remis aux syndicats pour la prochaine plénière, le 26 avril. Si le patronat ne change pas d’avis d’ici là, ce pourrait être la première vraie séance de travail.
___ __ _
Article paru dans FO Hebdo 3072