InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap (le 5 décembre 2017) Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

17 février 2014

FO EDF Cordemais - Compte-rendu négociations nationales entre FO et la DPIT du 11.02.2014

Suite au courrier de demande d’ouverture de négociations de FO CORDEMAIS, par rapport au conflit de l’UP Cordemais, engagé depuis le 21 janvier 2014, une délégation du syndicat FORCE OUVRIERE EDF CORDEMAIS, accompagné par des représentants de la Fédération Energie et Mines FORCE OUVRIERE, a été reçue par le Directeur de la DPIT, M. TOURNIER. 

FORCE OUVRIERE a déposé les 3 cahiers revendicatifs Exploitation, Maintenance et Manut’, au directeur de la DPIT, puis a lu un argumentaire qui détaille service par service les besoins de l’unité en matière d’AIC supplémentaires.

FORCE OUVRIERE a remis cet argumentaire à la direction, comme un document consultatif permettant de justifier les cahiers revendicatifs.

FORCE OUVRIERE a présenté la nécessité de régler, non pas 20 situations, mais 71 situations criantes, sur l’unité, en plus du quota 2014.

Ce premier chiffrage est à considérer comme un chiffre minimum. Il est bien entendu que cette quantification n’est pas exhaustive et peut évoluer au cours des négociations.

FORCE OUVRIERE a souligné, de plus, le problème, des agents en taquet de leur plage de GF, par exemple les Techniciens, dans les Services Continus ou Discontinus. Nous revendiquons l’accès au GF10,

conformément au paragraphe 4.1, prévu dans l’accord « Maintenir la Flamme » de 2009.

FORCE OUVRIERE a revendiqué par ailleurs l’examen d’une prime palliative pour régler le passif.

M. TOURNIER s’est engagé à régler les situations qui lui seront remontées de la part du directeur d’unité ainsi que les autres points précédemment cités. Il a rajouté qu’il avait spécifié la même réponse à la CGT.

Les organisations syndicales FORCE OUVRIERE et CGT sont convoquées, ce matin, à 9h45, par le directeur d’unité, M. FLORENTY, pour des négociations sur ces revendications dites « bloquantes ».

Les « robinets » semblent s’ouvrir de la part de la DPIT, il faut donc rester mobilisés pour que les revendications du personnel soient satisfaites et trouver une issue positive à ce conflit. Il faut que le directeur d’unité prenne ses responsabilités, en faisant remonter via ses chefs de service une quantification RH des écarts.

___ __ _
Voir aussi :
Après 15 jours de grève à Cordemais, FO reçue par la DPIT d'EDF
EDF Cordemais en grève illimitée