InFOrmation syndicale

VACANCES "FO44.ORG" DU 15 JUILLET AU 1er SEPTEMBRE 2017

08 janvier 2016

EPMS «Le Littoral» St Brévin : 3ème mouvement social en cinq ans

Contribution de Yann Le Fol

Le syndicat Force Ouvrière entame un troisième mouvement social pour les mêmes raisons qu’en 2011 et 2013, à savoir : remise en cause des droits à RTT ; suppression du jour de NBI (points d’indice majoré) pour les agents de services hospitaliers qualifiés (ASHQ) ; révision de l’amplitude horaire de travail pour les veilleurs de nuit ; réduction massive des pools de remplacements ; économies drastiques sur les dépenses de matériel (adapté, fournitures de bureau...), ainsi que sur les dépenses concernant les résidents ; auto-remplacement pendant les 16 premiers jours d’arrêt maladie a minima.

Force Ouvrière a obtenu en 2011 et en 2013 la suspension de ces mesures et le départ du directeur au «management» plus que douteux. (...)
Le nouveau directeur favorise la création d’un syndicat CFDT sur l’établissement en demandant à ce qu’il participe aux CTE et aux CHSCT, alors qu’il n’a pas obtenu d’élus aux dernières élections.

L’assemblée générale du 3 novembre 2015 a réuni 150 agents qui ont voté à l’unanimité le préavis de grève reconductible. Un débrayage a eu lieu devant le Conseil d’Administration le 25 novembre, où une délégation d’agents a été reçue par la présidente, dans le but d’expliquer les conditions de travail et d’accueil dégradées.

La réponse est claire : le déficit est de 3,7 millions d’euros et aucune amélioration financière n’est possible si des mesures ne sont pas mises en place et si on ne se sépare pas de contractuels.

À ce CA du 25 novembre, la présidente avait annoncé que la prime de service ne serait pas versée fin décembre mais début janvier.