InFOrmation syndicale

26 au 30 juin : Stage CHSCT

19 mai 2016

Assemblée Générale du 18 mai en gare de Nantes : FO et Sud reconduisent la grève

Le 19 mai à Nantes à 10h30 : la CGT appelle à reprendre le travail à l'issue de cette journée, FO et SUD appelle à reconduire la grève.
Cheminots inFO Grève :

Nous militants Force Ouvrière, nous nous félicitons de la grève qui vient de débuter dans l’unité !
Tout d’abord nous réaffirmons que seule une grève totale, maintenant fera céder ce gouvernement et notre direction.
La direction n’a pas lésiné sur sa propagande patronale de quoi a t’elle peur pour avoir mis autant de moyen ?
Pourquoi une telle crainte de sa part ? A t’elle pris conscience que les 150.000 cheminots ne sont pas des imbéciles et qu’ils savent lire ?

En 2014 la réforme du ferroviaire ne devait rien changer… les faits sont là, 3 entreprises distinctes, des réorganisations à n’en plus finir, des conditions de vie et de travail détériorées et non pérennes !
Et maintenant la direction propage : « les grands principes du RH0077 sont conservés », nous répondons si tel est le cas, pourquoi cette réforme ? Pourquoi ne pas maintenir l’intégralité du RH0077 ?
La réponse est toute simple : parce que le RH0077 est bel et bien détruit !
Donc si elle ne veut pas de grève qu’elle le dise haut et fort "le RH0077 est maintenu dans son intégralité !"
Pourquoi donc a t’elle besoin d’inviter certaines organisations syndicales à négocier l’équilibre général de ces propositions dès mardi 17 mai 2016 ?
Si il n’y avait pas de remise en cause du RH0077, il ne servirait rien de négocier et à se rencontrer !

D’autres ont choisi de briser la grève, car la direction sait que ce 18 mai va être suivi et que ça pourrait être le départ d’une grève forte et reconductible jusqu’à satisfaction, le gouvernement a peur que les salariés se joignent, comme c’est déjà le cas, à cette grève et que le caractère interprofessionnel soit la réponse au gouvernement sur le 49/3 de la loi Travail qui rappelons le est applicable aux cheminots !

Rappelez vous quand la première réforme des retraites est arrivée, le président de l’époque s’était fendu d’un courrier personnalisé à TOUS les cheminots, pour les rassurer comme quoi nous ne serions pas impactés, résultat aujourd’hui la contre réforme s’applique belle et bien aux cheminots.

Oui la loi travail s’applique à tous ! Oui des pans entiers du code du travail s’appliquent aux cheminots ! Oui il est juste d’exiger le retrait de cette loi !
Se satisfaire d'un RH0077 édulcoré applicable à la seule SNCF et laissant un delta énorme entre le décret socle et une convention collective non applicable pour tous, serait la pire des choses. Cet accord très prisé par des pseudos syndicats briseurs de grèves ne ferait qu'entraîner la mort du cheminot à statut mais aussi contractuels et des trois EPIC. La direction fera comme au fret et filialisera ses produits au prétexte d'une concurrence moins chère et plus audacieuse.

De plus, la logique produit ou d'axe a permis d'architecturer la SNCF en holding et non plus dans une logique d'entreprise à fonctionnement intégré! Diviser pour mieux nous éclater !
C’est donc bien un décret socle à la hauteur minimum du RH0077 qu’il faille ! Toute autre acceptation qui verrait des disparités entre la SNCF et les entreprises de la branche serait alors synonyme de dumping social.

De nombreux secteurs sont en grève, il nous faut unifier ce mouvement, nous pouvons, nous devons gagner.
La justesse de cette grève reconductible jusqu’à satisfaction des revendications n’est plus à démontrer.


Force Ouvrière rappelle ses revendications :
- Décret socle au moins égal au RH0077
- Retrait de la loi Travail !

Vive la grève jusqu’à satisfaction !