InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- ...

11 décembre 2008

Parce que les CADRES sont des SALARIÉS comme les autres...


Mercredi 26 novembre dernier, Eric Peres, secrétaire général de l'Union des Cadres et Ingénieurs FO était l'invité de l'UD CGT-FO de Loire-Atlantique. Eric Péres a présenté l'étude réalisée en partenariat avec Institut de Recherches Economiques et Sociales concernant le contentieux prud'homal chez les cadres. Signe des temps, les conflits individuels du travail dans la section Encadrement ont augmenté de 78% en 20 ans. Avec 25 472 ouvertures de dossiers, ils ont représenté pas moins de 16% des affaires nouvelles en 2006.

Les cadres sont des salariés comme les autres. Le temps où ils constituaient une catégorie à part, voire privilégiée, dans l'organisation du travail des entreprises semble bien révolu. C'est l'un des enseignements de l'analyse du «contentieux prud'homal chez les cadres» dévoilée lundi 17 novembre dernier au cours d'une conférence de presse en présence de Jean-Claude Mailly et du leader de FO-Cadres, Eric Peres.

Selon cette étude réalisée par trois sociologues en partenariat avec FO-Cadres et l'Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES), le contentieux prud'homal dans l'encadrement a augmenté de 78% en 20 ans alors qu'il est en diminution constante dans les autres sections sur la même période (Agriculture, Industrie, Commerce Activités diverse). Entre 2000 et 2006, il a notamment progressé de 6% tandis qu'il baissait de 11% dans les autres secteurs. Ainsi, avec 25 472 ouvertures de dossiers, il a représenté pas moins de 16% des affaires nouvelles en 2006.




"Les cadres et ingénieurs aujourd'hui ont compris qu'ils étaient traités comme une simple ressource et qu'il pouvait faire les frais de licenciement et de plans sociaux de la même manière que les autres salariés..."




"On ne peut pas demander aux cadres de relever des défis économiques et en même temps ne pas les augmenter, leur demander de travailler toujours plus et de porter atteinte à leurs conditions de travail. Et quand je parle des conditions de travail des cadres, je parle aussi des conditions de travail de tous les salariés"