InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- ...

12 septembre 2009

HOMMAGE À ALEXANDRE GASNIER


Avec Alexandre Gasnier, ancien secrétaire de l'Union Locale FO d'Ancenis, décédé accidentellement le 27 juillet dernier à l'âge de 80 ans, c'est une figure locale du syndicalisme indépendant en région ancenienne qui disparaît. Alexandre avait été rien moins que la cheville ouvrière, à partir des années 1960, de la construction, puis du rayonnement de la CGT-Force Ouvrière, tant dans l'entreprise Braud et Faucheux (aujourd'hui Manitou) où il travaillait, que sur la ville d'Ancenis et ses environs.


Ouvrier agricole, puis métallo

C'est à l'âge de 13 ans et demi que commença pour lui la vie professionnelle. Comme ouvrier agricole.

En 1949, âgé de 21 ans, il quitte l'agriculture pour l'industrie, après avoir décroché un contrat de travail à la CGEE (Compagnie générale de l’eau et de l’électricité).

Confronté aux duretés de la vie ouvrière, il décide deux ou trois ans plus tard (1951 ou 1952) de prendre sa première carte syndicale à Force Ouvrière, dont il devient vite un militant actif.

En 1958, il trouve un emploi de mécanicien automobile à Ancenis, puis entre en 1961 chez Braud (devenu Manitou comme exposé ci-dessus), où il demeurera jusqu'à son départ en pré-retraite, en 1985.

Bâtisseur syndical et secrétaire de l'Union locale

Sitôt embauché chez Braud, sa première préoccupation fut de constituer, avec une poignée de camarades, une section FO dans l'entreprise.

L'opiniâtreté militante paya vite, et permit à Force Ouvrière d'y conquérir, puis d'y conserver la première place.

Apprécié tant de ses collègues que des militants, Alexandre défendit un quart de siècle durant les intérêts collectifs et particuliers des travailleurs, comme délégué du personnel, membre du comité d'hygiène et de sécurité, puis représentant syndical au CE.

Elu secrétaire de l'Union Locale FO le 15 juin 1979, il passa le témoin à notre camarade Michel Robin dix ans plus tard, tout en demeurant un militant actif jusqu'à la fin de ses jours, aussi bien à l'Union locale qu'à l'Union Départementale des Retraités FO.

En janvier 1988, Alexandre Gasnier avait reçu à l'UL André Bergeron, qui n'avait pas manqué de saluer la percée de FO dans la région ancenienne. Une huitaine d'années après, le 10 janvier 1996, c'était au tour de Marc Blondel de constater sur place que les nouvelles générations militantes avaient retroussé leurs manches, et que FO était plus que jamais "en force" dans le paysage syndical ancenéen.

Un hommage à la mémoire d'Alexandre Gasnier a été prononcé, au nom de l'Union Locale et de l'Union Départementale FO, par notre camarade Lucien Blout, secrétaire des retraités FO d’Ancenis.

S'associant à cet hommage, L'Union Départementale FO de Loire Atlantique offre ses condoléances à la Veuve d'Alexandre, dont l'oeuvre militante fondatrice restera inscrite dans l'histoire syndicale d'une ville et de tout l'Est du département.


Note: UD-FO44