InFOrmation syndicale

27 NOVEMBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 5 AU 7 DÉCEMBRE STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- 11 AU 15 DÉCEMBRE "DÉCOUVERTE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" --- ...

13 décembre 2010

l'USM-FO 44 SIGNE L'ACCORD DEPARTEMENTAL DE REVALORISATION DES SALAIRES MINIMA

A l'issue des trois réunions de négociations entre les organisations syndicales départementales de la métallurgie et la Chambre patronale de la métallurgie (l'UIMM 44), la Commission Administrative de l'Union des Syndicats CGT-FO de la Métallurgie (USM) a décidé de signer l'avenant 2010 à la Convention Collective Départementale de la Métallurgie de Loire-Atlantique.

Cet avenant prévoit :

  • une revalorisation entre 1,6% et 2% des coefficients de la grille des salaires minima TEG,
  • une revalorisation au Premier janvier 2011 de 2,64% (soit : 5,05 euros) de la valeur du point RMH servant uniquement au calcul de la prime d'ancienneté.

Lorsque le secrétaire de l'USM-FO, mandaté par sa CA, s'est rendu à la commission paritaire de signature le 29 octobre 2010, pour signer cet accord, quelle ne fut pas sa surprise d'entendre que la CFDT allait, elle aussi, signer. Il faut savoir en effet que seule FO avait signé la Convention Collective de la Métallurgie conclue 29 avril 1985, et que cette signature avait aussitôt déclenché une virulente campagne de la CGT et de la CFDT contre FO et la convention ''au rabais''.

Par la suite, la CGC (1986) et la CFTC (1998) signèrent la convention. Et voilà maintenant que c'est au tour de la CFDT de signer cette convention sur laquelle elle n'a jamais cessé de cracher depuis 25 ans. ... Mais elle signe en déclarant qu'il allait falloir désormais 'toiletter'' et ''régionaliser'' la Convention Collective. Venant de la CFDT, on sait tous ce que cela veut dire comme menaces et dangers.

Nous allons donc devoir engager la bataille contre la "régionalisation-toilettage".

P. Pambouc, secrétaire de l'USM