InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

12 mars 2012

ASSEMBLEE GENERALE DU SDAS44 (Action Sociale)

Présidée par Armelle Le Mauff, représentant le Bureau de l’Union Départementale, l’Assemblée Générale du SDAS FO 44 (Action Sociale) s’est déroulée le vendredi 10 février 2011.


Rappelant les difficultés auxquelles sont confrontés les salariés de ce secteur financé par des fonds publics (ARS, Conseil général et État), Éric Deniset, reconduit secrétaire départemental, a ensuite fait le point sur les Conventions Collectives : dénonciation «partielle» de la CCNT 51, volonté des employeurs de revoir les classifications selon les compétences et non plus les qualifications dans la CCNT66, difficultés de financement dans les Missions Locales, et application d’une Convention Collective dans la Branche de l’Aide et du Maintien à Domicile qui vient réduire les droits qui existaient auparavant dans les 4 anciennes Conventions Collectives (ADMR, Travailleuses Familiales, UNACSS, CCNT 83).

René Malle, secrétaire national qui représentait la Fédération, a ensuite longuement développé la question de la recherche de l’unité d’action pour faire aboutir les revendications, notamment en matière de salaires, qui n’ont pas été revalorisés depuis 2010.

À l’appui de cette légitime revendication d’augmentation générale des salaires, il a notamment cité un courrier de Directeurs Généraux d’associations faisant état de la «paupérisation et de la précarité» des salariés de la Branche, enjoignant leurs syndicats patronaux à cesser leur laminage conventionnel et leur disant : «Ne serait-il pas temps, au moins sur ce sujet, de porter un combat collectif auprès de la puissance publique, en rapprochant notre proposition de la demande des syndicats de salariés (ndlr : augmentation de la valeur du point d’au moins 2,1%) ? De remettre à la discussion la précarité de nos jeunes salariés avec une possibilité de renforcer les grilles de début de carrière sans passer par une rénovation ou une dénonciation de nos Conventions ?."