InFOrmation syndicale

27 NOVEMBRE 2020 À 17H00 CONTRE LA "LOI SÉCURITÉ GLOBALE" RASSEMBLEMENT À ST NAZAIRE PLACE DE L'AMÉRIQUE LATINE -- 27 NOVEMBRE 2020 À 17H30 CONTRE LA "LOI SÉCURITÉ GLOBALE" RASSEMBLEMENT À NANTES DEVANT LA PRÉFECTURE -- 8 AVRIL 2021 Xème CONGRÈS DE L'UNION DÉPARTEMENTALE DES RETRAITÉS -- ...

26 juin 2012

UN TIERS DU TOP TEN

Les Français occupent à eux seuls un tiers du Top Ten des cent fortunes européennes, établi par le magazine économique suisse Bilan et dévoilé le 6 juin dernier. 

On en trouve trois dans les dix premières places du classement. Tout d’abord, en quatrième position, la famille Mulliez (Auchan, etc.), puis, cinquième, Bernard Arnault (LVMH), et, sixième, Liliane Bettencourt. On trouve également trois Allemands, un Espagnol (deuxième), un Italien, un Suédois (premier), un Russe (neuvième) et un Ukrainien (dixième).

Le bihebdomadaire suisse constate que «les Européens de l’Ouest sont surtout des héritiers d’entreprises familiales. On en dénombre 48». Et souligne que la «vieille économie» domine largement le classement grâce à des «activités traditionnelles comme le commerce de détail (Ikea, Aldi, Lidl), le textile, les matières premières ou l’industrie des métaux». Il conclut en notant que 29 de ces 100 grandes fortunes d’Europe habitent en Confédération helvétique.
___ __ _
Article paru dans FO Hebdo n°3037 - Abonnez-vous à FO Hebdo
Les Chiffres utiles - Chiffres utiles [PDF]