InFOrmation syndicale

DU LUNDI 1ER AU VENDREDI 5 OCTOBRE STAGE DE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - VENDREDI 5 OCTOBRE COMMISSION ADMINISTRATIVE AVEC PASCAL PAVAGEAU - MARDI 9 OCTOBRE JOURNÉE DE MOBILISATION INTERSYNDICALE CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DES CONQUÊTES SOCIALES...

Le 4 pages "Spécial Retraites" est disponible, à partir du lundi 17 septembre, à l'UD-FO44.

24 octobre 2012

PERMIS DE CONDUIRE : FO NÉGOCIE ET SIGNE

Grâce au dialogue social mené durant le préavis, entre les ministères et FORCE OUVRIERE, des engagements conformes à nos revendications ont pu être signés.

Le SNICA FO, Syndicat national des inspecteurs cadres et administratifs, majoritaire à 72% chez les 1 500 inspecteurs du permis de conduire, avait déposé un préavis de «grève illimitée à partir du 22 octobre». 

Mais des discussions se sont menées entre-temps et la grève n’aura pas lieu. Le 19 octobre, Patrick Chopin, Secrétaire général du syndicat, écrivait à Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et Delphine Batho, ministre de l’Écologie, pour leur indiquer la levée du préavis. C’est en effet un projet de transfert du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie vers le ministère de l’Intérieur qui était à l’origine du conflit, le SNICA voulant «des engagements pour défendre l’organisation et la gestion nationale des examens et des corps».

SATISFACTION ET VIGILANCE

Ces engagements ont été obtenus au terme des discussions menées avec FO par M. Didier Lallement, Secrétaire général du ministère de l’Intérieur, cosignés ensuite par lui et par son homologue de l’Écologie. Les revendications ont avancé: gel du projet de transfert et maintien d’une gestion centralisée des agents et des examens. Par ailleurs, des garanties ont été apportées quant à l’évolution des régimes indemnitaires et les inquiétudes sur les effectifs levées.

Considérés comme des fonctionnaires d’État prioritaires, les inspecteurs du permis de conduire n’ont jusqu’à présent pas eu à subir la règle de la Révision générale des politiques publiques. L’enjeu –il l’est aussi pour les usagers– est et reste de sauvegarder ce statut, transfert ou pas. Les chiffres sont éloquents: selon Patrick Chopin, «un inspecteur en moins équivaut à 2.500 examens en moins par an», or chaque année 1,35 million de personnes tentent de passer le permis de conduire, avec un taux de réussite de 57%, et les délais d’attente pour passer l’examen peuvent aller jusqu’à six mois. 
___ __ _
Contact : Fabien Chédeville au 06 60 17 91 61 -  snica-fo@wanadoo.fr