InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

06 novembre 2013

LES "VRAIES-FAUSSES" JOURNÉES DE RATTRAPAGE DU RECTORAT

Le rectorat de Nantes a annoncé à tous ses services les mesures académiques concernant le calendrier scolaire.

Ce calendrier prévoit notam- ment de rattraper les 2 jours de vacances supplémentaires «accordées» pendant les vacances de la Toussaint, le 13 novembre 2013 et le 14 juin 2013. En réalité, il n’en est rien. ...

La réglementation qui traite de la durée de l’année scolaire prévoit un nombre de semaines et non un nombre de jours : "L’année scolaire comporte trente-six semaines au moins réparties en cinq périodes de travail, de durée comparable, séparées par quatre périodes de vacance des classes. (...)"

Le calendrier 2013-2014 publié au BO respecte les 36 semaines, y compris en intégrant les deux semaines de congé de la Toussaint. Il n’y a donc aucune récupération due par les enseignants.

Mais que cache alors cette fausse «récupération» ?

La réponse est au ministère : Il s’agit en fait de rattra- per la journée de pré-rentrée du 2 septembre, que le ministère considère non travaillée, car sans élèves ! (Dans cette même logique, le Lundi de Pentecôte ou Jeudi de l’Ascension devraient être rattrapés. Miraculeux, non ?)

Le ministère nous demande donc de «rattraper» une journée déjà travaillée !
Au moment où il est sans cesse demandé plus aux enseignants en travail, en présence, en réunions, il faudrait qu’ils acceptent de tra- vailler un jour gratuitement.
Le SNFOLC saisit immé- diatement le recteur sur cette question, et demande l’annula- tion pure et simple de ces «vraies fausses journées de rattrapage».


Signez et faites signer la pétition "Non au travail gratuit" sur le site : http://snfolc44.free.fr