InFOrmation syndicale

CRISE SANITAIRE: ANNULATION DES STAGES DE FORMATION JUSQU'AU 30 JUIN -- MARDI 16 JUIN MANIFESTATIONS DES HOSPITALIERS AU CHU DE NANTES ET AU CH DE ST NAZAIRE -- JEUDI 18 JUIN À 18H00 RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRÉFECTURE À NANTES - MERCREDI 23 JUIN À 13H00 RASSEMBLEMENT DEVANT LA DSDEN 44 - VENDREDI 26 JUIN À 10H00 COMMISSION ADMINISTRATIVEDE L'UNION DÉPARTEMENTALE - ...

03 mai 2016

Communiqué commun 1er Mai : Halte aux violences et provocations d'où qu'elles viennent

Après un meeting commun du 1er mai de 40 minutes, où sont intervenus FO, CGT, Solidaires, FSU et UNEF, 5 000 manifestants ont défilé à Nantes dans le calme et avec détermination, sur le mot d’ordre central de « Ni amendable, Ni négociable, Retrait du projet de Loi travail ».
Aucun incident n’a été déploré. Force est de constater que le Préfet n’a pas déployé les forces de l’ordre et que conjointement -voire corrélativement- les groupes ultra-minoritaires, ultraviolents et antisyndicaux, dont les agissements servent le jeu du gouvernement, n’ont pas sévi en marge du cortège.
C’est la démonstration que les organisations syndicales savent par elles-mêmes organiser sans incidents leurs manifestations.

Ne nous laissons pas détourner de notre but : le retrait du projet de loi.
Profitons de la période qui s'ouvre, pour organiser des assemblées générales de salariés dans toutes les entreprises et administrations.
Discutons de la poursuite de l'action... et s'il le faut, si le gouvernement reste sourd à nos revendications, décidons la grève jusqu’au retrait du projet de loi.


À suivre, ci-dessous, le communiqué commun des organisations de Loire Atlantique (FO, CGT, Solidaires, FSU, UNEF et de la Coordination des Lycéens) sur les violences. Ce communiqué a été transmis au Préfet et à la Presse.