InFOrmation syndicale

12 DÉCEMBRE GRÈVE & MANIFESTATIONS CONTRE LE PROJET DE LOI SUR LES RETRAITES - MARDI 17 DÉCEMBRE DE 14H30 À 17H00 RÉUNION MUTUELLES OBLIGATOIRES ET 100% SANTÉ À L'UNION DÉPARTEMENTALE FO - ...

Retraites : Grève & Manifestations le 12 décembre 2019
Les Unions Départementales FO / CGT / FSU / Solidaires de Loire-Atlantique appellent tous les salariés, les chômeurs, retraités et jeunes à participer ensuite massivement aux manifestations qui auront lieu jeudi 12 décembre, avec l’objectif d’ancrer la grève pour obtenir le retrait du projet Delevoye / Macron : à NANTES, 10H Rdv parking du Zénith avec meeting et manifestation à suivre ; à SAINT-NAZAIRE, 10H00 sous la base sous-marine ; à ANCENIS, 11H, Rond-point Espace 23 sur la RD 723 ; à CHÂTEAUBRIANT (heure et lieu à définir)

13 octobre 2017

Journée de mobilisation tendue à la Cité Sanitaire

Mercredi 13 septembre - Cité Sanitaire de Saint-Nazaire

Depuis l’annonce, en juin, du Contrat de Retour à l’Equilibre imposé par l’ARS, les personnels ont subit les effets du non-remplacement des absences jusqu’à 3 semaines. Qui plus est, l’ARS – « bras armé » du Ministère de la Sante comme on sait – le trouve insuffisant et demande de nouvelles économies !
Comment alors s’étonner de l’explosion de ce mercredi 13 septembre ?

Exaspérés, « les nerfs à vif » selon les termes de Gaël Leturque le secrétaire FO, les agents hospitaliers se sont donc mobilisés - malgré la multiplication des assignations 4 - en commençant dès 8 h par des barrages filtrant sur le boulevard Charpack.

Une lettre ouverte à la population « Votre Hôpital public est malade » dénonçait les restrictions financières récurrentes du Ministère de la Santé conduisant à « la maltraitance institutionnelle des personnels hospitaliers » appelant au « soutien des patients, usagers, salariés pour l’hôpital public notre bien commun ».

Durant toute la journée, les réunions se sont multipliées avec les syndicats FO, CGT et CFDT : à 9h auprès du Directeur avec plus d’une centaine d’agents dans les couloirs, puis à 10h30, à sa demande, la sous préfète, accompagnée de la directrice adjointe de l’ARS, à 12h30 une seconde rencontre avec le Directeur, une autre à 16 h à nouveau avec la sous préfète, puis un CHSCT extraordinaire en présence de l’Inspecteur du travail à 17h30 ....

Résultats obtenus :
- Le directeur suspend le non renouvellement de contrat des contractuels (une dizaine d’équivalent temps plein) et la sous préfète et l’ARS s’engagent à compenser financièrement cette décision.- Une prochaine rencontre avec l’ARS afin « d’apporter des réponses concrètes concernant les demandes de moyens supplémentaires de façon pérenne » - Décisions suite au CHSCT : rencontre hebdomadaire avec les organisations syndicales sur les remplacements - évaluation de l’absentéisme et remplacement dans les situations les plus critiques notamment la nuit, les EPHAD.... - priorité donnée aux renouvellements de contrats d’aidés (CAE) sur les EPHAD. De plus l’inspecteur du travail a fait un rappel à l’ordre à la direction sur le respect des règles de gestion du temps de travail.