InFOrmation syndicale

L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE-ATLANTIQUE RESTE MOBILISÉE POUR FAIRE FACE À CETTE CRISE SANITAIRE SANS PRÉCÉDENT.
L’UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE CONSIDÈRE QUE TOUT DOIT ÊTRE MIS EN ŒUVRE POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET, PARMI ELLE, DES SALARIÉS. IL NE PEUT Y AVOIR DEUX POIDS DEUX MESURES. POUR PROTÉGER LES SALARIÉS ET LA POPULATION, TOUTES LES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET ÉTABLISSEMENTS, EN DEHORS DES ACTIVITÉS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, DOIVENT FERMER.

09 juillet 2018

2% d’Augmentation Générale chez Toyota

En mars dernier, la section FO Toyota a refusé de signer le projet d’accord proposé par la direction sur la politique salariale. Réunis en assemblée générale le 22 mars, les syndiqués et sympathisants FO ont alors décidé d’une contre-proposition que la direction a refusée. Compte tenu de l’accroissement de la charge de travail, ainsi que du refus de la direction de retourner à la table des négociations, un mécontentement général s’est installé dans l’entreprise.
Le 15 mai, la section FO Toyota a lancé un appel à la grève pour le 22 mai 2018 sur les mots d’ordre de défense des services publics. Forte de cette grève qui a été largement suivie, la délégation FO a adressé une lettre ouverte à la direction le 23 mai demandant la poursuite des négociations. Face à ce rapport de force, la direction a alors été contrainte de reprendre les discussions et de signer un autre accord.

Dans ces conditions, FO a obtenu :

=> Salaires des ouvriers et ETD jusqu’au coefficient 240
+2 % d’AG, soit : 0,5 % au 1er avril, 1,5 % au 1er juillet 2018 + une enveloppe de 0,2 % en AI.

=> Salaires ETD  ≥ au coefficient 255 et maîtrise
+1,4 % d’AG, soit : 0,4% au 1er avril et 1% au 1er juillet 2018
+ une enveloppe de 0,8% en AI.

=> Augmentation des primes
Soit : 2% au 1er juillet 2018.

=> Augmentation de 9 € de la prime soudure.

=> Grille ETD
Le coefficient 255 ETD de la grille (rémunération de base minimum garantie) sera augmenté de 2%.

=> Amélioration des congés familiaux
Plus besoin de stipuler la mention « requérant la nécessité de sa présence » pour l’hospitalisation de son conjoint, seul un justificatif d’hospitalisation suffira pour obtenir le congé, limité à 2 jours par année civile.