InFOrmation syndicale

L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE-ATLANTIQUE RESTE MOBILISÉE POUR FAIRE FACE À CETTE CRISE SANITAIRE SANS PRÉCÉDENT.
L’UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE CONSIDÈRE QUE TOUT DOIT ÊTRE MIS EN ŒUVRE POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET, PARMI ELLE, DES SALARIÉS. IL NE PEUT Y AVOIR DEUX POIDS DEUX MESURES. POUR PROTÉGER LES SALARIÉS ET LA POPULATION, TOUTES LES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET ÉTABLISSEMENTS, EN DEHORS DES ACTIVITÉS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, DOIVENT FERMER.

16 mai 2019

Conditions de travail dégradées sur l’ensemble des sites du Centre hospitalier Sèvre et Loire

Loroux-Bottereau - Centre hospitalier Sèvre et Loire

A l’initiative du Syndicat local FO, rejoint par la CFDT, une journée de grève a été organisée le jour de l’inauguration du nouvel hôpital du Loroux-Bottereau pour dénoncer les conditions de travail et le management sur l’ensemble des 5 sites du Centre hospitalier Sèvre et Loire (CHSL) : Vertou, domiciles collectifs et Maison d'accueil spécialisée (MAS).
Les conditions se dégradent dans les services. Le non-remplacement récurrent (-2, -3 agents par jour) et le rappel des agents sur leur repos entraînent un épuisement et une fatigue. (...)

Le nouvel établissement a beau être très agréable et spacieux mais, par raison économique, la direction a réduit au plus strict le nombre d’agents dans les services.

Toutes ces conditions entraînent un épuisement général. Nous n’avons jamais autant vu d’agents en pleurs dans notre bureau syndical et beaucoup envisagent une reconversion professionnelle.

Le Syndicat FO demande à la direction de mettre en place, dans les plus brefs délais, des renforts d’effectifs afin de ne pas voir la situation se dégrader d’avantage.