InFOrmation syndicale

L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE-ATLANTIQUE RESTE MOBILISÉE POUR FAIRE FACE À CETTE CRISE SANITAIRE SANS PRÉCÉDENT.
L’UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE CONSIDÈRE QUE TOUT DOIT ÊTRE MIS EN ŒUVRE POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET, PARMI ELLE, DES SALARIÉS. IL NE PEUT Y AVOIR DEUX POIDS DEUX MESURES. POUR PROTÉGER LES SALARIÉS ET LA POPULATION, TOUTES LES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET ÉTABLISSEMENTS, EN DEHORS DES ACTIVITÉS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, DOIVENT FERMER.

27 mars 2020

COVID-19 : Déclaration du bureau de l’Union Départementale au 24 mars 2020

Le bureau de l’Union Départementale s’est réuni dimanche soir (22 mars) puis mardi soir (24 mars) en conférence téléphonée.

Depuis une dizaine de jours, les responsables de l’Union Départementale et l’ensemble des militants FO sont assaillis de demandes et de questions venant de tout le département. 
...Encore une fois, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : il est nécessaire que les entreprises puissent avoir accès, sans restriction, au dispositif de chômage partiel et que les salariés voient leurs rémunérations maintenues à 100 %. ...Nous refusons que les professionnels de santé soient de la chair à canon. Nous refusons que les résidents des Ehpad soient sacrifiés. ...Le combat contre le coronavirus est à ce prix. Ce combat, nous le menons en toute indépendance, en défendant les intérêts des salariés, des retraités et chômeurs. Si certains appellent de leur vœux à « l’union sacrée » ou à faire « bloc » avec le gouvernement et le patronat, nous réaffirmons, pour notre part, que nous ne participerons d’aucun dispositif qui viserait à nous transformer en auxiliaire chargé de mettre en œuvre une nouvelle dégradation des droits et protections de l’ensemble des salariés.
A suivre, la déclaration du bureau