InFOrmation syndicale

LE BLOG FO44 SERA EN VACANCES DU 26 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE -- LUNDI 2 NOVEMBRE À 9H15 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE STAGE "CSE" -- ...

28 mars 2020

Des Ordonnances qui ne soigneront pas du Coronavirus

LE CORONAVIRUS EST DANGEREUX POUR LE CODE DU TRAVAIL

Les ordonnances viennent d’être publiées. Ce sont des remises en cause importantes du code du travail qui ont été adoptées. 
  • Il sera possible de porter à 48h la moyenne de la durée du travail et à 60h sur une semaine isolée.
  • Le repos hebdomadaire le dimanche pourrait être supprimé et le repos quotidien ramené à 9h au lieu de 11h. 
N’est-ce pas révoltant quand il y a des millions de chômeurs et que tous les salariés qui se trouvent actuellement au travail sont stressés, exténués et terriblement inquiets pour leur santé et celle de leurs proches ?
  • Concernant les jours RTT et les comptes épargne temps, l’employeur pourra les imposer à sa guise. 
  • Un accord d’entreprise ou de branche pourra autoriser l’employeur à imposer d’avancer ou de différer 6 jours de congés avec un seul jour de prévenance. 

Non, les longues journées de confinement, ce ne sont pas des vacances. Les règles du Code du Travail ont été mises en place pour protéger les salariés, leur santé et leur sécurité. Leur remise en cause est décidée jusqu’au 31 décembre 2020. S’agit-il bien d’un combat contre le virus ? Oui, les salariés sont fondés à douter du bienfait de telles mesures dans la lutte contre le COVID-19.

Quid de l’efficacité des mesures du gouvernement :
- incapable de mettre à disposition des soignants et de ceux qui sont en première ligne le matériel de protection nécessaire à commencer par les masques FFP2 ;
- qui refuse de mettre en place le dépistage sous prétexte de considérants scientifiques ;
- qui fait pression pour que salariés des entreprises n’ayant pas une activité essentielle retournent au travail, ce qui met en danger la santé de dizaines de milliers de salariés, de leurs proches, mais aussi des médecins et des soignants. Quand on va au travail, c’est pour gagner sa vie, pas pour la risquer !
- qui remet en cause le code du travail.

____ __ _
Article connexe : LA GRIPPE EST DANGEREUSE POUR LE CODE DU TRAVAIL (du 3 septembre 2009)