InFOrmation syndicale

27 NOVEMBRE 2020 À 17H00 CONTRE LA "LOI SÉCURITÉ GLOBALE" RASSEMBLEMENT À ST NAZAIRE PLACE DE L'AMÉRIQUE LATINE -- 27 NOVEMBRE 2020 À 17H30 CONTRE LA "LOI SÉCURITÉ GLOBALE" RASSEMBLEMENT À NANTES DEVANT LA PRÉFECTURE -- 8 AVRIL 2021 Xème CONGRÈS DE L'UNION DÉPARTEMENTALE DES RETRAITÉS -- ...

19 novembre 2020

"Etat d'urgence" et "Sécurité globale" suscitent émoi et colère

 Déclaration commune Etat d’Urgence Sanitaire - DES POUVOIRS EXCEPTIONNELS : UNE ATTEINTE DÉMOCRATIQUE MAJEURE


Les mesures « d’exception » prises par le gouvernement (état d’urgence, projet de loi sur la sécurité globale etc,.) suscitent émoi et colère. Hier soir 1000 personnes (une très grande majorité de jeunes) ont manifesté dans les rues de Nantes contre le projet de loi sur « la sécurité globale ». Comme l’exprime la déclaration des Unions Locales de Saint Nazaire, en commun avec les organisations démocratiques : « Les décisions gouvernementales de ces derniers mois, liées à la crise sanitaire, ont installé en France un état d’urgence sanitaire, dérogatoire du droit commun (…) L’état d’urgence sanitaire vient d’être prolongé jusqu’au 16 février 2021. La durée cumulée des états d’urgence sécuritaire et sanitaire fera que la France, depuis 2015, aura été gouvernée pendant presque trois années sous un régime de pouvoirs exceptionnels ». 

Cette dérive est inquiétante. C’est la raison pour laquelle l’Union Départementale propose une réunion intersyndicale ouverte aux organisations démocratiques comme la LDH et la LP. Comme indiqué dans le préambule des statuts de la Confédération, nous ne pouvons pas être indifférent à la forme de l’Etat : « Considérant que le syndicalisme ne saurait être indifférent à la forme de l’État parce qu’il ne pourrait exister en dehors d’un régime démocratique, les Syndicats Force Ouvrière reconnaissent au mouvement syndical le droit, lequel peut devenir un devoir, de réaliser des rapprochements ou des collaborations en vue d’une action déterminée lorsque la situation l’exige expressément. ».


A suivre, la déclaration commune "Etat d’Urgence Sanitaire" - Unions Locales FO et CGT de Saint Nazaire en commun avec les organisations démocratiques.

Signataires : Attac, La Libre Pensée (Groupe de St Nazaire), La Ligue des Droits de l’Homme Section de Saint-Nazaire (LDH), le Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples - Région nazairienne (MRAP), Le Mouvement de la paix 44, UL CGT, UL FO, l’Union Pacifiste (Groupe de St-Nazaire).

- déclaration commune "Etat d’Urgence Sanitaire" -
____ __ _