InFOrmation syndicale

- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Commission Administrative de l'Union Départementale le 27 novembre
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

03 mars 2011

REVOLUTION EN LIBYE: QUELS RISQUES POUR LE CHANTIER NAVAL DE ST. NAZAIRE ?

En juin 2010 STX France se voyait commander un paquebot par la société Libyenne GNMTC. Ce navire devrait être exploité par l’armateur MSC lors de sa livraison mi 2012. Cette commande, s’inscrivant dans un plan de relance de l’entreprise, permettait en partie une reprise des ateliers après une longue période de chômage partiel. L’intervention de l’Etat a été fortement déterminante pour l’obtention de cette commande par la société GNMTC, dirigée par un des fils du dictateur assassin Kadhafi.

Depuis peu, le peuple Libyen se révolte contre ce dictateur au pouvoir depuis plus de 40 ans et revendique la démocratie.

Comme précisé dans sa motion adoptée à l’unanimité lors de son dernier congrès, Force Ouvrière apporte son soutien à tous les travailleurs qui, dans le monde, combattent pour la liberté et pour leurs droits, comme c’est le cas en Tunisie, en Egypte et maintenant en Libye.

Dans ce contexte, le risque existe que cette commande soit annulée. Une telle hypothèse serait catastrophique pour le Chantier Naval et les salariés.

En conséquence, FO s'adresse au gouvernement pour qu'il prenne ses responsabilités :
  • Pour que cette commande ne soit pas annulée,
  • Pour qu’il trouve des montages financiers permettant à MSC de se porter acquéreur de ce paquebot afin d’en permettre la poursuite de la construction et de ne pas générer une nouvelle période de sous charge dans les ateliers et le montage qui ont déjà été lourdement touchés.

Notre demande s’inscrit dans l'action de FO qui revendique et agit concrètement depuis plus d'un an pour que l'Etat nationalise le chantier naval ou, au moins, en devienne l'actionnaire majoritaire afin de garantir sa pérennité et celle des emplois.

___ __ _
Contacts : Nathalie DURAND-PRINBORGNE : 06-83-06-80-82 - nathalie.durand-prinborgne-fo@stxeurope.com | Jean-Marc PEREZ : 06-13-08-45-02 - jean-marc.perez-fo@stxeurope.com