InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière.

Actuellement Grève des personnels du centre pénitentiaire de Nantes +d'inFO
22 janvier Commission Administrative à 9h30 - Contact
30 janvier EHPAD : Grève nationale à l’appel de FO et CGT - +d'inFOs

14 mai 2013

LA MATINALE : INTERVIEW DE JEAN-CLAUDE MAILLY - 13 mai 2013

Extrait de l'émission La Matinale, sur Canal+, du lundi 13 mai. Apolline de Malherbe interviewe Jean-Claude Mailly.

«Il y a quelques dossiers qui ne vont pas être faciles», a estimé Jean-Claude Mailly sur Canal+, quelques heures avant d'être reçu à Matignon pour préparer le rendez-vous des 20 et 21 juin.


Outre le dossier des retraites, le prochain sommet social sera l'occasion d'aborder «toute une série de dossiers conflictuels», a-t-il estimé, en citant «la question du pouvoir d'achat, la question du service public et la question de l'emploi bien entendu».

Pour assurer le financement des retraites, «il n'y a aucune raison qu'on augmente encore la durée de cotisation, elle est déjà en augmentation trop forte selon nous. On est partisans même d'une réduction de cette durée», a déclaré M. Mailly. Si on l'augmente, les générations futures de retraités «partiront avant, avec une décote», a-t-il fait valoir.

«L'espérance de vie en bonne santé depuis le début de la crise a diminué d'un an en France, 62 ans pour les hommes, 63 ans pour les femmes. Et on va continuer à faire travailler plus longtemps. Ce n'est pas possible», a souligné le chef de file de FO.

Un éventuel bras de fer dans la rue avec le gouvernement sur le dossier des retraites «n'est pas exclu, ça dépend de ce que le gouvernement entend faire».

Pour M. Mailly, «le gouvernement s'est mis dans la seringue de l'austérité» avec le pacte budgétaire européen. «Tant qu'on n'aura pas une croissance économique plus forte, le chômage ne va pas diminuer. Il faut une autre politique», a-t-il déclaré.
___ __ _
Source AFP