InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

06 janvier 2014

Routiers en grève et gagnants ... contre leurs patrons "bonnets rouges"

Le 3 décembre, les chauffeurs- routiers étaient en grève. Avec une double revendication :
  1. l'augmentation de 0,8% de la cotisation patronale au CFA (Congé de Fin d'Activité). Le dispositif actuel, en vigueur jusqu'en 2017, permet aux rou- tiers de partir en CFA à l'âge de 57 ans. Il est abondé par les employeurs à hauteur de 2% de la masse salariale, mais aussi par l'Etat. Lequel doit se désen- gager du CFA à l'occasion de l'échéance 2017. D'où la revendi- cation des syndicats de porter des 2% actuels à 2,8% la cotisation patronale pour assurer la pérennité du système, 
  2. une augmentation pour 2014 de 5% des salaires conven- tionnels de base, que le SMIC est en train de rattraper. 

Le rejet de ces deux revendications par le patronat (qui ne voulait rien lâcher sur le CFA et ne concéder que 0,5% sur les salaires) est à l'origine de l'appel national à la grève pour le 3 décembre, date choisie parce que c'était celle fixée pour la convocation de la commission paritaire de branche. L'unité d'action dans la grève sur les deux revendications exposées ci-dessus a permis aux salariés de faire reculer les employeurs. Ceux-ci, le soir même du 3 décembre, ont accepté la hausse à 2,8% de leur cotisation CFA, ainsi que la convocation pour le 16 décembre d'une nouvelle commission paritaire ayant à son ordre du jour la reprise de la négociation salariale.