InFOrmation syndicale

- La confédération FO organise son 1er salon CE, le 7 novembre Plus d'inFOs...
- Formation syndicale, du 20 au 24 novembre: "Découverte de FO et moyens d'action du syndicat"
- Force Ouvrière organise la XVIIIème Journée Nationale Travail & Handicap, le 5 décembre Inscriptions
- Renouvellement des Conseillers du salarié (2018-2020) Appel à candidature

29 janvier 2015

Poussée Force Ouvrière dans les 3 fonctions publiques

Jean-Claude Mailly : « Fort de ces résultats, FO portera encore plus fermement ses revendications pour le service public républicain, ses missions, sa présence locale de proximité et l’égalité de droit, pour la défense du Statut général et des statuts particuliers et le maintien de la Fonction publique de carrière et pour les nécessaires augmentation du pouvoir d’achat et amélioration des conditions de travail dans les trois versants de la Fonction Publique »
[Lire aussi : Fonction Publique : 1ère dans la Fonction Publique d’Etat, FO progresse partout]

A suivre : Traductions sectorielles de la montée en puissance de la CGT-Force Ouvrière dans la Fonction publique

Les chiffres qu'on lira infra sont tirés d'un document mis en ligne le 9 décembre sur le site du Ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique, accessible à l'adresse internet ci-dessous :
http://www.fonction-publique.gouv.fr/resultats-des-elections-professionnelles-pour-comites-techniques-dans-la-fonction-publique-2014

Le ministère précise qu'il s'agit là de "premiers résultats" ... bien qu'ils fussent présentés comme "officiels".
Le lundi soir 15 décembre, c'est-à-dire 11 jours tout de même après la clôture du scrutin, c'est toujours le même document inchangé, avec ses "premiers résultats" "officiels" en date du 9 décembre, qui demeure sur le site ministériel.
Explication que viennent de nous donner nos camarades du secrétariat de la Fédération des services publics et de santé : dans la Fonction publique d'Etat les chiffres réels ont pu être rapidement établis. L'exercice a été un peu laborieux pour la centralisation des résultats dans la fonction publique hospitalière, mais l'on est (ou serait) désormais passé du "provisoire officiel" à "l'officiel" tout court.
Par contre, ça patauge encore un peu, près de deux semaines après le scrutin du 4 décembre, pour la centralisation des résultats dans la fonction publique territoriale, car, dans le Midi de la France notamment, plusieurs milliers de voix continuent d'être en errance. Ce qui, pour parler "citoyennement" par euphémisme de mode, pose à tout le moins un problème de "déficit" de "transparence" démocratique.
Les chiffres énoncés ci-dessus peuvent donc être considérés comme définitifs ou quasi-définitifs.


3,5 % de progression dans l'Education Nationale
Communiqué FNEC-FP-FO
Le résultat des élections au Comité Technique Ministériel de l’Education Nationale donne 13.58% % des suffrages pour la FNEC-FP-FO, soit une progression de 3.5 points par rapport aux dernières élections professionnelles d’octobre 2011.

Ainsi FORCE OUVRIERE renforce sa place de 3ème organisation syndicale dans l’Education Nationale et de 1ère organisation confédérée dans ce secteur.
Force Ouvrière obtient 2 sièges de titulaire et 2 sièges de suppléant au CTM et des dizaines de sièges dans les CT Académiques et départementaux.
Pas plus qu’en 2011, le gouvernement n’a réussi à redessiner le paysage syndical dans l’enseignement. Sa volonté d’écarter les organisations syndicales qui refusent de s’inscrire dans le «dialogue social» pour la mise en œuvre des contre-réformes du gouvernement, est mise en échec.
Les résultats s’inscrivent en contradiction avec les objectifs des accords de Bercy que Force Ouvrière n’a pas signés. Ils s’inscrivent dans l’action de la Confédération FORCE  OUVRIERE et de la FGF-FO contre la politique de rigueur et d’austérité qui met à mal les services publics, les conditions de travail et les salaires des fonctionnaires.
Les électeurs FO, personnels de toutes catégories, ont choisi par leur vote, de donner à la Fédération FO de l’enseignement et à ses syndicats le mandat de poursuivre et d’amplifier leur activité syndicale pour la défense de leurs revendications, de leur statut et de l’Ecole publique républicaine.
La FNEC FP-FO les remercie de ce vote exprimé malgré les conditions du scrutin électronique.



L'Académie de Nantes à l'unisson national
Le résultat des élections au Comité Technique Académique de Nantes donne 13,94% des suffrages pour la FNEC-FP-FO, soit une amélioration nette de 3,1 points par rapport aux élections professionnelles d’octobre 2011 et en voix une progression de plus de 45% (+ 711 voix). La FNEC-FP-FO devient dans l’Académie de Nantes la troisième force syndicale.
Présente maintenant dans tous les CTSD (Comités techniques départementaux) des 5 départements, notre Fédération se renforce en gagnant un 2ème siège en Loire-Atlantique, en Maine-et-Loire et Vendée.
En ce qui concerne les commissions paritaires académiques (CAPA), tout en renforçant sa présence chez les agrégés, FO gagne un 3ème siège chez les certifiés et conquiert un siège chez les CPE et un autre dans la CAPA des Professeurs d’EPS.
La FNEC-FP-FO est aussi présente dans la commission consultative des AED (surveillants..)et celle des contractuels enseignants où elle est devenue la 1ère représentation syndicale.
En Loire-Atlantique, Force Ouvrière passe de 599 voix (11,26%) à 896 (14,69%).
Chez les professeurs des écoles, le SNUDI-FO 44 obtient un siège, avec 205 voix (9,14% des voix, plus 2,2%).
Chez les certifiés, FO obtient 575 voix et 3 sièges dans l'académie (14,49% des voix, plus 3,83%).
Chez les administratifs de catégorie C, FO obtient 161 voix et un siège dans l'Académie (18,68% des voix).
Chez les professeurs de lycées professionnels, FO obtient dans l'Académie 412 voix, 4 sièges (32,09% des voix, plus 5,86%).


Renforcement de FO chez les Hospitaliers en Loire-Atlantique et en Pays-de-la-Loire
Dans la Région des Pays-de-la-Loire, 28 378  des 59 101 agents hospitaliers ont voté aux élections professionnelles. Au total FO obtient 7 869 voix, soit 28,84% des suffrages exprimés et 559 voix de plus qu’en 2011, ce qui lui permet de conforter sa deuxième place sur la Région.
Si l’on compare ces résultats avec 2011, FO progresse de 1,50%. (La Cfdt reste première mais perd 0,69%, la CGT reste troisième et perd 0,20%, SUD  progresse de 0,05%, et la CFTC de 0,06%. L’UNSA perd 0,52% ). FO est la seule organisation à progresser en voix dans les 5 départements.
Elle reste la troisième organisation en Loire-Atlantique, obtenant 28,67% des suffrages, soit 0,41 % de plus qu'en 2011.
Ce résultat conforte le travail réalisé par nos militants dans les établissements de tous types (CHU, CH, hôpitaux locaux, EHPAD, structures médico-sociales).

- La montée en force de FO au CHU de Nantes
Avec 26,24% des voix en CTE, FO y talonne désormais la CFDT (28,12%) et la CGT (29,15%).
En CAPL (Commission Administrative Paritaire Locale), FO est désormais à stricte égalité de suffrages avec la CGT (29,81% des voix chacune), la CFDT se trouvant coiffée ... d'une voix au poteau d'arrivée.
FO est dorénavant la première organisation syndicale du CHU en CAPL chez les soignants et les administratifs.
Le tableau reproduit ci-contre (les résultats en pourcentages 2011/2014 indiqués étant ceux des élections CT) montre qu'en 2007 le poids électoral de la CFDT était pratiquement double de celui de FO, et que Force  Ouvrière accusait un retard d'une bonne dizaine de points sur la CGT.
Sept ans plus tard FO s'est pratiquement hissée au niveau de la CFDT et de la CGT.
Dans un communiqué de presse publié au soir du 4 décembre, la Fédération FO des services publics et de santé relève que "FO est en première place dans 9 CHU au lieu de 6 au précédent scrutin, et (que) dans ces 6 établissements nous conservons la première place".
3 points ont manqué à nos camarades pour que Nantes soit le 10ème des CHU où Force Ouvrière occupe la première place sur le podium.
Mais vu la dynamique porteuse enclenchée, l'objectif n'est nullement hors de portée pour la prochaine échéance électorale.

- Première place conservée à la Cité Sanitaire de St-Nazaire
Réalisant strictement le même score qu'en 2011 aux élections pour le comité technique de l'hôpital (38,3%), FO conserve sa position, détenue  depuis 2003, de première organisation syndicale du centre hospitalier nazairien.
Force Ouvrière progresse par contre d'un point au niveau des CAPL, où elle recueille 39,92% des suffrages.
Ce renforcement lui permet de passer devant la CGT à la CAPL des personnels infirmiers de catégorie A ainsi qu'à celle des aides soignantes, et devant la CFDT à celle des secrétaires médicales.
Ce tout en conservant ses positions antérieures dans les CAPL des ouvriers et techniciens.

- La CGFDT à la peine face à FO à Mindin
Pour la première fois depuis 30 ans, la CFDT n’a pas pu présenter de liste à l'EPMS (Etablissement Public Médico-Social) de Mindin, ce qui est le fruit du combat syndical mené par FO.
On avait donc deux listes en présence : FO et CGT.
FO (194 voix, 5% de plus qu'en 2011) conforte à 59% sa majorité au CTE et obtient 6 sièges/10.
La CGT, avec une liste hybride, fait 20 voix de moins que les deux listes CGT et CFDT de 2011.
C’est une victoire sans conteste, à mettre en lien avec une activité et une implantation syndicale en forte progression.
A l’IME et au Foyer de Vie, FO était seule en lice. Elle y a donc obtenu tous les suffrages exprimés et les sièges à pourvoir.


Chez les territoriaux ...

- Au Conseil Régional
6 listes, au lieu de 5 au précédent scrutin, étaient en compétition.
Avec 28,95% des suffrages (533 voix) au CT, FO demeure la première force syndicale, accentuant même très légèrement son avance antérieure sur l'UNSA.
A signaler parmi les candidates CFDT, la présence de l'adjointe du DRH, laquelle officiait dans les précédentes instances ... en qualité de représentante de l'administration.
... Laquelle aussi, par quelque hasard providentiel, est tout droit venue de ... la Mairie de la Roche-sur-Yon, fief du Président Auxiette.

- au Conseil Général
Au CT, FO obtient 445 voix, soit 19,76% des suffrages. Dans un contexte rendu difficile par le positionnement de l'Administration, le syndicat FO a su défendre ses positions en maintenant sa représentativité dans les différentes instances qu'il occupait précédemment.
A savoir : 3 sièges au Comité Technique ainsi qu' au COS, 1 siège en CAP B, 2 sièges en CAP C ainsi qu'au CHSCT.

- Dans les communes
Les résultats sont très satisfaisants là où de nouvelles structures FO voient le jour et s'installent en CT :
- Haye-Fouassière : 3 élus pour FO à qui vont les 20 suffrages exprimés,
- Treillières, fief historique de la CFDT : tous les 64 suffrages exprimés portés sur FO, et 4 élus FO,
- Cordemais, ex-monopole CGT: les 45 suffrages exprimés en faveur de FO, qui compte 3 élus,
- Le Pouliguen : 17 voix (18,28% des suffrages).
Succès FO également chez les Territoriaux de Saint-Nazaire où FO, en forte progression électorale suite à la mobilisation des ATSEM contre les "rythmes scolaires", fait son entrée au Comité Technique de la Ville (72 voix, soit 11,96%), tandis qu'à la CARENE (communauté d'agglomération) Force Ouvrière consolide son siège CT obtenu en 2008 (36 voix, soit 12,77%).
Voici par ailleurs les résultats des autres communes :
- Châteaubriant : 86 voix pour FO, 55% de suffrages,
- Couëron : 44 voix,  18,57%,
- Le Croisic : 12 voix, 16,66%,
- Machecoul : 32 voix, 47%,
- Nantes : 301 voix, 16,31%,
- Nantes-Métropole : 313 voix, 17,21%,
- Nort-sur-Erdre : 77 voix, 100% des exprimés,
- Saint-Sébastien : 82 voix, 26%,
- Centre de gestion (communes de moins de 50 agents) : 273 voix, 13,60% des voix.


Au SDIS  44 (service d'incendie et de secours)
FO, qui, nouvellement constituée, n'avait pas obtenu d'élu aux précédentes élections, dispose désormais d'un siège au CT et d'un autre à la CAP des personnels de catégorie C.


A la Poste Loire-Atlantique/Vendée, ça bouge avec FO ...
Excellents résultats chez les postiers des départements de Loire-Atlantique et Vendée :
- Au "Réseau 44/85", FO, en progression de 1,7%, obtient 18% des voix et compte un élu au CT, ainsi que 3 élus aux CAP/CCP,
- Au Courrier/Colis 44/85, FO, avec un gain de 1,5% des voix, obtient 15,43% des suffrages, ce qui lui vaut un élu au CT et quatre aux CAP/CCP,
- Avec 13,10% des suffrages et un élu au CT, c'est au Centre Financier que Force Ouvrière réalise sa plus forte progression : 4%.


Et aux Finances, le compte est bon
- A la DGFIP-Nantes  (Direction Régionale des Finances Publiques), FO, avec 276 voix, obtient 19,09% des suffrages exprimés (+3,02%) au comité technique, ce qui lui vaut  d'y gagner un second siège.
- Obtention pareillement d'un second siège au comité technique de l'INSEE, où FO gagne 6 points en passant 15 à 21% des suffrages exprimés.



___ __ _
Fonction Publique : 1ère dans la Fonction Publique d’Etat, FO progresse partout