InFOrmation syndicale

1er MAI "JOURNÉE INTERNATIONALE DE LUTTE DES TRAVAILLEURS" À 10H30 PLACE DE BRETAGNE AVEC FO CGT FSU SOLIDAIRES --- 22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- ...

05 mai 2009

LA VIGNETTE U.C.R.,


LA VIGNETTE U.C.R., UN ATOUT POUR LA SYNDICALISATION DES RETRAITÉS DANS LES SYNDICATS DE LA FNEC-FP-FO

Chacun est bien conscient de l'impérieuse nécessité de développer la syndicalisation des retraités. Et pourtant ! Beaucoup reste à faire pour que les syndicats de la FNEC-FP-FO, comme ceux des autres secteurs d'ailleurs, gardent leurs syndiqués lorsque ceux-ci quittent la vie professionnelle pour une retraite – de moins en moins « confortable » d'ailleurs depuis la contre-réforme Fillon et le blocage des salaires de fonctionnaires.


C'est avec l'objectif de garder au mieux dans la « maison Force-Ouvrière » les retraités que la C.G.T.F.O. a apporté quelques modifications à ses statuts au Congrès de juin 2007.

Les formulations adoptées :
« La carte confédérale et la vignette U.C.R. annuelle sont obligatoires pour les retraités »
« Les retraités doivent obligatoirement adhérer à leur U.D.R. de résidence. Ils en sont membres de droit lorsqu'ils disposent de la carte confédérale et de la vignette U.C.R. », ont fait craindre à certains une concurrence entre les syndicats et les U.D.R. pour syndiquer les retraités.

Je pense que ce ne peut être le cas, sauf situations rares et exceptionnelles qui peuvent se régler par une discussion sereine. « Adhérer » à l'U.D.R. de son département, c'est d'abord avoir, en plus des timbres, une vignette U.C.R. sur sa carte syndicale. A partir de là, il reste à la section FNEC départementale à organiser les adhérents retraités en section des retraités FNEC-FP qui pourra prendre sa place dans les instances de l'U.D.R.
Ce n'était pas le cas pour les retraités des syndicats de la FNEC-FP jusqu'à présent – sauf à se procurer – ce fut mon cas – une vignette « en plus » auprès d'une « association de vieux travailleurs F.O. » ou directement à l'U.D.R.

A la lecture des compte-rendus des Conseils Nationaux et Congrès de nos syndicats, nous constatons que les choses sont en train de changer.

Cela va de soi, nous proposons donc aux retraités de rester membres de leur syndicat d'origine. Cependant, être, par l'intermédiaire de la vignette U.C.R. membre de leur U.D.R., ne peut être qu'un plus.

En effet, les retraités de nos syndicats ne peuvent plus, comme ils le faisaient en activité, dans leurs établissements, mener de la même façon discussions et combat sur les justes revendications corporatives de leur profession.
Il est indispensable, tout en restant, comme c'est le cas pour tous les secteurs de travail , solidaires de leurs ex collègues, et en participant à la vie de leur syndicat, qu'ils s'associent plus largement à l'aspect interprofessionnel des revendications – d'autant plus que depuis la loi Fillon de 2003 retraités et pensionnés sont tous logés à la même enseigne.

Les U.D.R. - en liaison avec l'U.C.R. et les U.D. de salariés – leur offrent ce cadre et la possibilité de s'intégrer, selon leur choix et leurs compétences, dans la vie et les activités syndicales de leur département. C'est, à mon avis, le meilleur moyen pour que nos retraités demeurent des syndiqués à part entière attachés au syndicalisme indépendant que représente la C.G.T.F.O.


Note: Françoise BLANDY - Syndiquée SNFO – LC - Présidente de l'UDR FO 44