InFOrmation syndicale

22 AU 24 MAI STAGE "JE NÉGOCIE" --- 27 MAI À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE --- 27 MAI ASSEMBLÉE GÉNÉRALE AUDACE --- 28 AU 30 MAI STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" --- 6 JUIN DE 9H15 À 11H15 RÉUNION D'INFORMATION « COMMENT DÉCRYPTER LES COMPTES DE RÉSULTAT EN COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : PASSER DES CHIFFRES À L’ACTION » --- 17 JUIN DE 14H15 À 16H30 RÉUNION D'INFORMATION « ÉPARGNE SALARIALE » --- ...

09 février 2010

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FNEC-FP-FO


Quelque 120 militants ont participé à l'assemblée générale annuelle de la FNEC-FP-FO 44 (Fédération Nationale de l'Enseignement, de la Culture et de la Formation Professionnelle), qui s'est tenue le 29 janvier dernier en présence de Norbert Trichard, représentant de la FNEC "nationale", et de Patrick Hébert, secrétaire de l'Union Départementale Force Ouvrière.

De la maternelle à l'université, de l'AFPA aux administratifs du Rectorat, tous les syndicats locaux de l'enseignement étaient représentés.

Avec toutefois un changement par rapport aux précédentes années : les TOS des lycées et collèges ne peuvent plus désormais obtenir de congé syndical pour assister aux AG de la FNEC, puisque les premiers ont été mutés à la Région, les autres au Conseil général, et qu'en conséquence les uns et les autres ont aussi rejoint les structures FO de ces deux collectivités territoriales.

A noter aussi qu'à l'occasion de la réunion du SNUDI-FO 44 (professeurs des écoles) ayant suivi celle de la FNEC, notre camarade Jacques Moisan, secrétaire départemental du syndicat (dont il faut l'une des chevilles ouvrières depuis 25 ans), a passé le relais à Laurent Bertotti et Céline Carzunel.

L. Bertotti, C. Carzunel aux manettes du Snudi

"Je souhaite, ici, rendre hommage à la justesse et la finesse de l’analyse politique et syndicale de notre camarade Jacques Moisan. Je comprends et regrette sa décision de quitter son poste de secrétaire départemental. J’en profite pour le remercier lui personnellement mais aussi l’ensemble du Conseil syndical et tous les présents à notre assemblée de la confiance qu’ils m’ont accordée en me désignant comme nouveau secrétaire départemental."

En février 2009 son analyse sur le mouvement de 2008 était déjà la suivante :

"Un an plus tard (2009), après la journée de grève et les manifestations du 29 janvier, une nouvelle fois la question est posée : pour stopper les licenciements, arracher l’augmentation des salaires, empêcher la privatisation de tous les services publics, préserver l’école publique laïque … n’est-il pas temps de se donner les moyens de « bloquer le pays » comme l’a dit la confédération Force Ouvrière ? Ce gouvernement nous laisse t-il une autre alternative ?"

"Et ce n'est surtout pas un aveu d'impuissance car depuis 3 ans de plus en plus de collègues rejoignent nos positions, nos analyses et reconnaissent notre constance. Ils se rendent bien compte qu'ils se font balader syndicalement, politiquement et associativement car il suffit d'écouter les dernières déclarations de Martine Aubry sur les retraites ou le bidule syndicalo-politique de Peillon sur l’école au travers du RSED."

"La question posée aujourd’hui est celle du développement de notre syndicat pour re-mobiliser tous les déçus, les écoeurés de cette politique et ce, dans le respect de la démocratie syndicale au travers du respect du mandat et de nos instances."