InFOrmation syndicale

LUNDI 10 DÉCEMBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 DÉCEMBRE FORMATION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

L'AGENDA 2019 EST DISPONIBLE ! ...à commander.

11 avril 2011

FO-MAGISTRATS: VISITE A NANTES ET INTERVIEWS D' EMMANUEL POIRAS

INTERVIEW FO44 :

Interview d'Emmanuel POINAS, secrétaire national du syndicat FORCE OUVRIERE Magistrats. par Bruno CAILLETEAU de l'Union Départementale CGT-FORCE OUVRIERE de Loire Atlantique
___ __ _
FO MAGISTRAT - VISITE A NANTES :
___ __ _
INTERVIEW DE L'OUEST-SYNDICALISTE :
L'Ouest Syndicaliste: Quel bilan tires-tu de la visite "de terrain" que tu as effectuée à Nantes les 21 et 22 mars ?
Emmanuel Poinas : J'ai bien sûr d'abord rencontré les représentants locaux de FO-Magistrats.
On doit à l'opiniâtreté et au courage de Claude Strasser et de Michèle Zénon l'implantation, voilà maintenant quelques années, de Force Ouvrière dans la magistrature de votre département. FO-Magistrats 44 et l'Union Départementale FO ont joué un rôle remarqué dans la mobilisation des magistrats et personnels de justice nantais en réaction aux propos inadmissibles du Président de la République suite au crime sordide de Pornic.
Cela a permis, lors de la manifestation nantaise du 10 février, qui fut sans doute la plus massive de France, la jonction réussie dans la rue du Palais de Justice, des commissariats de Police et de " l'interprofessionnelle ". Un événement qui, inévitablement, laissera des traces dans les esprits.
Et c'est d'autant plus important qu'au vu des discussions que j'ai pu avoir tant avec des syndicalistes FO qu'avec d'autres magistrats et personnels de justice, j'ai le sentiment que Nantes réunit potentiellement toutes les conditions pour être le théâtre d'un nouveau big-bang judiciaire.
En matière pénale, le déploiement du logiciel "Cassiopée" en avril 2010 a engendré un retard de traitement de plus de 1 100 procédures, à rapprocher des 
7 880 procédures correctionnelles jugées en 2010.
Le déploiement d'un autre logiciel, "Chorus", pour le suivi des factures, a, de son côté, avant même sa mise en oeuvre, entraîné la suppression d’un poste de greffier au profit des services gestionnaires de la Cour d’appel.
Le service des affaires familiales ne compte que 4,8 postes équivalent temps plein de magistrats pour 4 300 décisions rendues en 2010. Au tribunal des enfants il n'a pas été pourvu au remplacement d'un des 7 juges, celui spécialement chargé du suivi de l'application des peines des mineurs.
Mêmes situations explosives que ce soit au tribunal d'instance (près de 25 % de vacances de postes après la réforme de la carte judiciaire et la fusion des tribunaux d’instance de Nantes et Chateaubriant, avec effectif théorique de 38 postes, mais un effectif réel de 28,5), ou au greffe, ou encore dans les services contentieux particuliers à Nantes (adoption internationale, nationalité, caisse de retraite EDF/GDF).
O.S. : Tu as également donné une conférence à la Faculté de droit de Nantes, avec pour auditeurs des universitaires, des étudiants, et aussi des militants Force Ouvrière de l'UD ...
E. P. : Ce fut ma première expérience de ce type en qualité de secrétaire général de FO-Magistrats. La discussion a été d'autant plus riche que, manifestement, aussi bien les enseignants que les étudiants et les militants présents connaissaient la réalité misérable de la justice française, et que tous étaient préoccupés par la nécessité de faire en tous domaines échec à la RGPP.-
O.S. : Un mot de conclusion
E. P. : Les choses me paraissent sur le bon chemin à Nantes, mais ça pousse aussi un peu partout en France dans le même sens.
Pour briser les préparatifs militants de la manifestation nationale du 29 mars, rien ne fut négligé par le ministère et ceux ayant autorité pour relayer ses consignes sur le terrain.
Ainsi nous nous sommes heurtés à de nombreux refus d'autoriser des conférences de presse et des assemblées générales à l'intérieur des juridictions.
Mais cela n'a fait que décupler la colère et stimuler la montée des professionnels de justice vers Paris le 29 mars.