InFOrmation syndicale

CRISE SANITAIRE: ANNULATION DES STAGES DE FORMATION JUSQU'AU 30 JUIN -- MARDI 16 JUIN MANIFESTATIONS DES HOSPITALIERS AU CHU DE NANTES ET AU CH DE ST NAZAIRE -- JEUDI 18 JUIN À 18H00 RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRÉFECTURE À NANTES - MERCREDI 23 JUIN À 13H00 RASSEMBLEMENT DEVANT LA DSDEN 44 - VENDREDI 26 JUIN À 10H00 COMMISSION ADMINISTRATIVEDE L'UNION DÉPARTEMENTALE - ...

16 mai 2011

LES AGENTS DU STATIONNEMENT TOUJOURS EN GREVE A NANTES

La grogne persiste chez les 80 Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) de Nantes.

En grève depuis vendredi dernier, ils ont reconduit pour ce mardi leur mouvement afin d’obtenir une prime de 16% sur leur salaire brut.

« Nous la réclamons depuis 2007 et nous devions en discuter avec la mairie lors d’une réunion prévue pour le 22 avril. Celle-ci a finalement été annulée », déplore Thierry Rocton, délégué syndical FO.


Le salaire doit refléter les risques
Un ASVP de premier échelon perçoit un salaire net mensuel de 1106 euros.

« Notre salaire doit refléter les risques », poursuit Thierry Rocton, qui rappelle que la préfecture a refusé d’autoriser l’équipement des ASVP en bombes lacrymogènes. Suivi à 99 % vendredi, puis à 95 % les jours suivants, le mouvement dépend désormais des suites d’une réunion qui se tiendront avec la mairie.